PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




L’appel de la famille et des collaborateurs de l’otage Woodke enlevé au Niger

Il a été enlevé par des hommes armés en octobre dernier sur le territoire nigérien. On est sans nouvelle de lui depuis. Il s'agit de l'humanitaire américain Jeffery Woodke. Aujourd'hui, sa famille, ses collaborateurs, rendent public un message et veulent prendre contact avec les ravisseurs.



Dans la déclaration, c'est l'épouse du travailleur humanitaire américain qui s'adresse aux ravisseurs : « Nous sommes prêts à vous parler et travailler ensemble pour résoudre la situation d'une manière positive pour nous tous ». Et d’ajouter : « Appelez-moi s'il vous plaît. Je suis prête à vous parler. »

Le 14 octobre 2016, Jeffery Woodke, âgé de 56 ans, a été enlevé par des hommes armés sur le territoire nigérien où il travaillait. Les ravisseurs, avant de le kidnapper, ont tué sur place deux agents de sécurité.

Jeff, comme on l'appelait souvent, travaillait pour l'ONG américaine Jeunesse en mission, d'inspiration chrétienne, dans la localité d’Abalak située au nord-est de Niamey. Lors de son enlèvement, les autorités nigériennes avaient déclaré que les auteurs du rapt étaient probablement des combattants du Mujao et qu'ils avaient franchi avec leur otage la frontière malienne.

En novembre dernier, souligne la déclaration des proches de l’otage, un site d'information basé à Londres annonçait une demande de rançon contre sa libération. La famille de Jeff et ses collaborateurs qualifient de « suspect » le message. C'est pour cela qu’ils souhaitent que les vrais ravisseurs prennent contact avec eux.


Rfi.fr

Mercredi 7 Décembre 2016 - 06:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter