PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




«L’opposition n’a pas intérêt à boycotter les prochaines élections» : Momar Diongue

La menace de Me Wade de boycotter l’élection présidentielle de 2019 n’est pas la meilleures des postures. C’est ce que pense l’analyste politique Momar Diongue qui déclare que pouvoir comme opposition ont intérêt à dialoguer pour apporter des solutions à leurs différends.



«L’opposition n’a pas intérêt à boycotter les prochaines élections» : Momar Diongue

«Autant je partage la crise de l’organisation de ces élections de la part de la coalition gagnante à propos de disfonctionnements, des défaillances et des couacs qui ont été notés, autant je ne comprends pas la position qui consiste d’emblée à boycotter les élections de 2019. Ce n’est pas une meilleure posture», dixit Momar Diongue qui se prononçait sur les menaces proférées ce mercredi par Me Abdoulaye Wade de boycotter les prochaines échéances électorales.
 

L’analyste politique qui se confiait à  nos confrères de Sud Fm de faire état de ses doutes sur la pertinence d’une telle position d’autant plus que, révèle-t-il, l’opposition à Me Wade, en 2007, avait eu à l’expérimenter sans résultats probants lors des élections législatives de cette même année. Ce qui avait conduit ses membres à essayer de se rattraper en créant le front Siggil Sénégal.
 

Selon lui, les différents acteurs politiques du Sénégal, opposition comme pouvoir ,ont plus à gagner à renouer le fil du dialogue d’autant plus que, indique-t-il «il y a un an et demi qui nous sépare des élections et il y a beaucoup de questions que la coalition gagnante, comme l’opposition en général, auraient intérêt à mettre sur la table et à les discuter pour apporter les rectifications nécessaires».
 

Avant de conclure : «Cette formule me parait beaucoup plus réaliste, beaucoup plus raisonnable que le boycott des prochaines élections».


Ousmane Demba Kane

Jeudi 10 Août 2017 - 18:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter