Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

LR va "créer la surprise" aux législatives, assure Jacob

Le patron des Républicains Christian Jacob a assuré mardi que son parti allait "créer la surprise" aux législatives des 12 et 19 juin et "être un acteur déterminant" pour peser dans le prochain quinquennat.



"Dans 15 jours on créera la surprise", a affirmé M. Jacob, même s'il s'est refusé, lors d'une conférence de presse, à tout pronostic sur le nombre de sièges gagnables (LR en détient une centaine aujourd'hui, ce qui en fait le principal groupe d'opposition).

"Ceux qui disent +les pauvres, ils vont disparaître+ en seront pour leurs frais", a de son côté assuré le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, alors que LR a enregistré à la présidentielle un revers historique avec 4,8% des voix. Même si "on ne va pas tout renverser et avoir une majorité", LR "a une carte à jouer sur la valeur autorité, la valeur travail", a-t-il ajouté.

Tous deux s'exprimaient après un conseil stratégique qui a rassemblé la majorité des dirigeants, à quelques absents près - ni Laurent Wauquiez, ni Eric Ciotti, ni Valérie Pécresse n'étaient là.

A l’Assemblée, "les députés LR sont en situation de faire changer les choses", a ajouté M. Jacob, en vantant "l'ancrage local" et la capacité de LR à être "force de proposition". Ainsi "les textes qui vont dans le bon sens, on sait les voter, les autres on sait s’opposer avec fermeté" et "on continuera dans cet esprit", a-t-il ajouté. Mais LR ne sera "certainement pas" un "marchepied" de la future majorité, a-t-il averti.

Interrogé sur le "vote utile" dont LR a fait les frais à la présidentielle, il a estimé que "c'est nous le vote utile, nous serons utiles à la France". M. Jacob a aussi taclé "un gouvernement totalement absent" et son "incapacité à porter une réforme quelle qu’elle soit", et mis en garde contre le risque d'"un quinquennat pour rien".

Quant à la Nupes, l'alliance de gauche pour les législatives, il a vilipendé "des gens qui bloquent tout" et "une arnaque de M. Mélenchon". Pour LR se pose en filigrane la question de l'avenir, après la débâcle de la présidentielle: "Plus on sera nombreux à l'Assemblée plus on aura de force pour rebondir", a affirmé M. Bertrand.

France 24

Mardi 7 Juin 2022 - 12:17


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter