Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La Der appuie 44 boulangeries pour plus d’un milliard

Le ministre du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises, Mme Aminata Assome Diatta a signé hier mardi deux conventions de financement de plus de 1 milliard de francs avec le Délégué à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), Pape Amadou Sarr. Un financement destiné à 44 unités de boulangeries affiliées aux deux principales organisations de boulangers et qui permettra la modernisation du secteur.



 Avec le Covid 19, le secteur de la boulangerie, qui traversait depuis des décennies déjà des difficultés, voit son envol freiné. Les autorités étant conscientes de cet état de fait, le décret n° 2019-2277 réglementant les activités de production, de distribution et de vente des produits de boulangerie et des pâtisseries au Sénégal a été pris pour réglementer le secteur. Ainsi, 1 milliard 87 millions de francs ont été mis à la disposition de 44 boulangeries à travers le pays avec des conditions de financement articulées autour d’un crédit-bail composé d’une première tranche d’un milliard 87 millions de francs CFA.

Des conventions reçues par Modou Guèye, président de la fédération des boulangers du Sénégal (FSBS) et Amadou Gaye du Rassemblement des boulangers du Sénégal (RBS). « Nous nous sommes engagés à remettre une enveloppe de 2 milliards en 2022 et 5 milliards dans les trois années à venir avec des financements allant de 15 millions à 40 millions de francs. La première tranche va concerner les localités de Dakar, Saint-Louis, Thiès, Mbour, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor et Louga », a expliqué Pape Amadou Sarr, le patron de la Der/FJ, dans le journal Le Témoin.

A travers le financement octroyé, il s’agit, selon Pape Amadou Sarr, de concrétiser l’engagement de la Der à accompagner l’organisation de la filière de la boulangerie afin de favoriser son appropriation par les acteurs. « Nous voulons appuyer cette initiative. La Der/Fj intervient auprès des acteurs à travers des financements pour l’acquisition d’équipements et l’octroi de fonds de roulement et de réfection aux bénéficiaires sélectionnés pour assurer la modernisation des boulangeries afin de respecter la nouvelle réglementation en vigueur », indique Pape Amadou Sarr ministre délégué en charge de la DER/Fj.

D’ailleurs, il annonce que la DER/Fj va accompagner les boulangers pour la formation, la formalisation et la digitalisation des moyens de paiement pour assurer un suivi pérenne de leur trésorerie. « Avec ces financements, les boulangers pourront moderniser leur outil productif afin qu’ils soient beaucoup plus performants. La pandémie de la Covid 19 nous a montré la nécessité de moderniser davantage le secteur », a-t-il dit mardi au cours de la signature de convention.

D’après le ministre du Commerce, Mme Aminata Assome Diatta, ce financement vient à point nommé pour ce secteur qui représente un chiffre d’affaires de l’ordre de 5000 milliards de francs avec quelque 1400 unités à travers le pays. « Si ce secteur atteint sa vitesse de croisière, cela peut contribuer de manière massive à la création d’emploi », a soutenu le ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises dans les colonnes du journal Le Témoin.

Lors de cette cérémonie, il a été aussi question de lutter contre l’implantation anarchique des boulangeries, de réorganiser la distribution du pain, de faire respecter les règles d’hygiène et aussi de s’attaquer à la vétusté du matériel de production.

 

AYOBA FAYE

Mercredi 7 Avril 2021 - 11:29


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter