Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La Mission d'observation électorale l’UE condamne les sorties "contradictoires" du PM, de Idy et Sonko



La Mission d’observation électorale de l’Union européenne au Sénégal (MOE UE) qui a fait face à la presse, ce mardi à Dakar a sorti une déclaration préliminaire avant l’achèvement du processus électoral. La MOE de l’UE juge contradictoire la sortie des candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko, et condamne la déclaration du Premier ministre Mouhamed Boun Abdallah Dionne.
 
« Le soir de l’élection, deux candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko, puis le Premier ministre ont fait des déclarations contradictoires concernant les résultats et l’hypothèse d’un second tour, de nature à générer des tensions, alors même que les travaux des Commissions en charge d’établir les résultats sont encore en cours », remarque Elena Valenciano.
 
Poursuivant sa déclaration, elle ajoute que « dans l’ensemble, les procédures de dépouillement ont été conduites de manière transparente et ordonnée. Le vote a été évalué positivement par les observateurs. Des étapes essentielles restent à accomplir , notamment l’annonce des résultats et le traitement du contentieux éventuel ».
 
Pour Elena Valenciano, la MOE UE n’est en mesure de se prononcer que sur les observations effectuées jusqu’à ce stade du processus. Dans sa déclaration, elle soutient, « qu'un rapport final, comprenant une analyse complète du processus et des recommandations pour élection future, sera ultérieurement publié ».
 
« Le 24 février 2019, les électeurs sénégalais étaient appelés à voter pour l’élection du président de la République. Le scrutin était calme et transparent, et a été caractérisé par une forte mobilisation des électeurs. L’élection s’est déroulée dans un climat caractérisé depuis plusieurs années par un manque de confiance et un blocage du dialogue entre l’opposition et la majorité », remarque la MOE de l’UE.
 
 


Mardi 26 Février 2019 - 19:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter