Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La corruption en Ukraine au cœur de la conférence pour sa reconstruction post-guerre

Malgré la perte de la région de Louhansk, le gouvernement ukrainien veut préparer l’après-guerre, notamment lors d’une conférence internationale à Lugano, en Suisse. Présent sur place, le Premier ministre ukrainien estime qu’il faudra au moins 750 milliards de dollars pour reconstruire le pays. Mais si la crise ukrainienne a suscité un élan de générosité sans précédent, la question de la gestion des fonds va très vite se poser, dans un pays gangrené par une corruption généralisée.



Selon Transparency International, l’Ukraine est le 58e pays le plus corrompu du monde, parmi 180 États. D’après l’ONG, un quart des Ukrainiens ont déjà dû payer un pot-de-vin à un agent public dans les douze derniers mois. Malgré les efforts réels engagés par Kiev pour enrayer le phénomène, on ne peut pas écarter totalement le risque qu’une partie de l’aide internationale soit détournée, estime Juhanni Grossman :
 
« Il faut de toute urgence renforcer les organismes qui combattent la corruption pour pouvoir accueillir des sommes aussi massives. Les institutions ukrainiennes ne sont pas aujourd’hui préparées à recevoir autant d’argent », résume ce chercheur à l’Institut de Bâle sur la gouvernance.
 
Mauvaise élève, l’Ukraine n’en est pas moins l’un des pays qui progressent le plus dans la lutte anti-corruption, surtout depuis la révolution de 2014. Un combat aussi vital que celui contre l’armée russe :
 
« La corruption qui mine l’Ukraine et les pays de la région est en grande partie un héritage de l’Union soviétique, poursuit le chercheur. La corruption et la kleptocratie sont utilisées par la Russie contre l'Ukraine. Donc, si vous ne luttez pas contre la corruption, vous ne pouvez pas lutter contre le Kremlin non plus. »
 
Quant aux oligarques ukrainiens, que Volodymyr Zelensky a tenté de mettre au pas après son élection, ils sont paradoxalement revenus en grâce depuis l’invasion russe ; un grand nombre d’entre eux ayant choisi de mettre leurs fortunes au service de l’effort de guerre de l’appareil d’État.

RFI

Mardi 5 Juillet 2022 - 10:08


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter