Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lance Armstrong - dopage : Lâché par Nike, il quitte sa fondation Livestrong

Craquera-t-il un jour ? Lance Armstrong, sept fois vainqueur déchu du Tour de France, avouera-t-il un jour s'être dopé ? Depuis la publication du rapport accablant de l'USADA, l'agence américaine de lutte contre le dopage, l'Américain est de plus en plus esseulé.



Lance Armstrong - dopage : Lâché par Nike, il quitte sa fondation Livestrong
Après ses anciens coéquipiers, qui avaient décrit dans le menu détail les pratiques de Lance Armstrong, c'est son sponsor Nike qui le lâche. Dans un communiqué, la marque à la virgule a officiellement mis un terme à leur collaboration : "En raison des preuves apparemment implacables qui démontrent que Lance Armstrong s'est dopé et a induit Nike en erreur pendant plus de dix ans, c'est avec une grande tristesse que nous mettons un terme à notre contrat avec lui. Nike ne tolère pas l'utilisation de produits dopants. En revanche, Nike continuera de soutenir les actions de la fondation Livestrong."

Une fondation qui avait curieusement profité à plein du rapport de l'USADA dont s'est également détachée Lance Armstrong. C'est l'Associated Press qui a révélé l'information selon laquelle il avait présenté sa démission. "Aujourd'hui, pour épargner à la fondation les effets négatifs liés à la controverse entourant ma carrière cycliste, je mets fin à mes fonctions de président", indique Lance Armstrong dans un communiqué ce mercredi 17 octobre, quittant ainsi la tête de Livestrong, la fondation de lutte contre le cancer qu'il avait fondé en 2003, tout en restant au conseil d'administration.

Nike continuera également de financer Livestrong, alors même que la firme avait été soupçonnée d'avoir couvert le coureur et d'être impliquée dans le dopage à grande échelle de Lance Armstrong. Selon le quotidien américain New York Daily News, Nike aurait versé 500 000 euros à Hein Verbruggen, ex-patron de l'Union Cycliste International (UCI), pour couvrir un contrôle positif du cycliste déchu... Des accusations formellement démenties par Nike : "En réponse aux allégations inacceptables tenues aujourd'hui par le New York Daily News, Nike nie fermement avoir versé une somme de $500 000 à l'ancien président Hein Verbruggen, et ce afin de couvrir un test anti-dopage positif. Nike ne tolère pas l'usage illégal de drogues destinées à améliorer les performances."

Lâché par son sponsor qui le soutenait encore il y a quelques jours, accablé par ses anciens coéquipiers et accusé par le rapport de l'USADA, Lance Armstrong est aujourd'hui totalement isolé... Mais continue de nier farouchement les accusations de dopage.
Purepeople.com


Mercredi 17 Octobre 2012 - 17:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Décembre 2018 - 17:27 Sadio Mané va se marier avec une tunisienne

Vendredi 19 Octobre 2018 - 17:05 Neymar rompt avec sa copine