Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Panama redoute la publication des Pandora Papers, une nouvelle enquête de l’ICIJ

Le gouvernement de Panama craint encore d’être épinglé par un scandale sur les paradis fiscaux. Le consortium de journalistes d'investigation (ICIJ) compte en effet publier une nouvelle enquête sur ce sujet, dite : Pandora Papers. Celle des Panama Papers avait provoqué une onde de choc dans le monde entier en 2016. Mais de nouvelles révélations pourraient une fois de plus faire trembler ce petit pays d'Amérique centrale.



« Les dommages pourraient être insurmontables », estime le gouvernement panaméen dans la lettre transmise au consortium de journalistes d'investigation.
 
Selon cette lettre, la mise aux normes des principes de transparence est en marche dans le pays : 395 000 compagnies auraient vu leur enregistrement suspendu, soit la moitié de celles qui existaient il y a cinq ans.
 
Or, la fuite de 11,5 millions d'archives du cabinet Mossack Fonseca en 2016 avait permis de mettre en lumière les pratiques financières et fiscales de tout un éventail de clients, du simple entrepreneur au chef d'État en passant par des banques ou des sportifs. Cent cinquante enquêtes dans 79 pays ont été ouvertes sur l'évasion fiscale ou le blanchiment d'argent.
 
Un Panama différent aujourd'hui ?
Depuis, le Panama a tenté de renforcer son contrôle bancaire, l'évasion fiscale est punie d'emprisonnement et le pays échange ses informations avec l'OCDE.
 
Le Panama d'aujourd'hui n'aurait vraiment rien à voir avec le Panama de 2016, comme le prétend son gouvernement ? La nouvelle enquête des Pandora Papers devrait permettre d'y voir plus clair.

RFI

Dimanche 3 Octobre 2021 - 14:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter