Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Premier ministre serbe se retrouve devant une journaliste sans culotte

Le Premier ministre serbe a été victime d'une fausse interview réalisée par une ancienne modèle de charme. Elle n'a pas cessé de croiser et décroiser ses jambes pour dévoiler son intimité à son invité.



Le Premier ministre serbe se retrouve devant une journaliste sans culotte
Cette journaliste, pas farouche pour un sou, a piégé le Premier ministre serbe, Ivica Dacic, lors d'une fausse interview. Sa technique, croiser et décroiser les jambes à la manière de Sharon Stone dans Basic Instinct. Seulement, quand l'absence de sous-vêtement était uniquement suggérée dans le film, cette journaliste, ancien modèle du Playboy serbe, y est allée franchement en montrant une grande partie de son intimité au Premier ministre durant l'interview.

Face à un tel spectacle, il ne fallait pas s'attendre à ce que l'homme politique reste de marbre. S'il ne lui a fait aucune réflexion, il a esquissé de larges sourires à la vue de cette partie de l'anatomie de la prétendue journaliste. Furieux de cette caméra cachée, Ivica Dacic a ensuite expliqué qu'il portait plainte contre cette blague de mauvais goût. Dans le quotidien Blic, un psychologue, Zarco Trebjesanin, s'est exprimé sur cette affaire en affirmant que "Cette caméra cachée ne se moquait pas seulement du Premier ministre mais de la nation toute entière. Je ne suis pas certain que quelque chose de semblable puisse survenir dans un autre pays", relaie Libération.

"Cette pratique ne répond pas aux standards de la profession"  Cette interview fait beaucoup parler d'elle dans le pays. D'ailleurs, l'association de journalistes serbes, NUNS, s'est également élevée contrer cette supercherie: "Cette pratique ne répond pas aux standards de la profession et peut être plutôt qualifiée de pornographique que de provocation médiatique". En effet, cette caméra cachée, selon ce groupe, a tout d'une interview pornographique que d'une véritable farce.

L'équipe de l'émission Mission Impossible, qui a diffusé cet entretien, est donc critiquée de toute part. Aujourd'hui, cette farce est même fortement condamnée par les médias nationaux. Le monde entier parle de cette caméra cachée alors que les médias du pays aurait préféré garder le contrôle de cette histoire.

Gentside.com

Mercredi 2 Octobre 2013 - 13:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter