Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Réal Madrid remporte le #Clasico et reprend la tête de la Liga

Le Clasico a tourné à l'avantage du Real Madrid dimanche soir (2-0). Les Madrilènes reprennent la tête du championnat.



Ce 180e Clasico de l'histoire de la Liga était présenté comme le match décisif pour le titre. Avec cette victoire du Real Madrid 2-0), les débats sont effectivement relancés. La Maison Blanche reprend la tête du championnat, avec un point d'avance sur son rival barcelonais.

Dans une première période équilibrée et de grande qualité, les deux équipes se sont répondues à tour de rôle, mais la finition a pêché de part et d'autres. Le Real a été le premier à lancer les hostilités. Benzema d'abord (7e), puis Kroos (15e, 29e) ont frappé au-dessus de la cage de Ter Steigen, sans grande inquiétude pour le gardien barcelonnais. Le Barça, embêté par le bloc bas merengue et le marquage individuel de Messi par Casemiro, n'a réussi à accélérer que plus tard, mais s'est montré le plus dangereux. Après une tentative de Griezmann non cadrée (21e), Courtois a sorti deux parades, d'abord devant Messi (30e), puis Arthur (34e), qui avait mangé Kroos dans la profondeur.

Le film du match
Comme dans le premier acte, le Real a repris le contrôle du ballon au retour des vestiaires. Le Barça, retranché dans sa partie de terrain face au pressing madrilène, a une première fois tremblé face à Isco. Sur un corner joué rapidement, l'Espagnol a enroulé vers la lucarne opposée, mais Ter Steigen s'est magnifiquement envolé (55e). Karim Benzema était ensuite à deux doigts d'ouvrir le score sur une offrande de Carvajal mais sa reprise a frôlé la barre transversale (63e). A force de persévérer, le Real et Vinicius sont parvenus à conclure leur domination. Trouvé sur le côté gauche par Kroos, le Brésilien, imprécis jusque là, termine du plat du pied avec un brin de réussite (1-0, 71e). Impuissants, Lionel Messi et ses coéquipiers n'ont pu se relever face à la sérenité retrouvée de la Maison Blanche. Et Mariano, tout juste entré en jeu, anéantit les derniers espoirs (2-0, 90e+3)

L’Equipe 

AYOBA FAYE

Dimanche 1 Mars 2020 - 21:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter