Le président français Emmanuel Macron en visite en Algérie

Sa visite en tant que candidat à la présidentielle n'était pas passée inaperçue. Cette fois-ci, c'est en tant que chef de l'Etat qu'Emmanuel Macron se rend ce mercredi 6 décembre en Algérie. Une visite de quelques heures au cours de laquelle le président français rencontrera le président Abdelaziz Bouteflika. Au cœur de ce déplacement : la coopération économique, la lutte antiterroriste, mais aussi sur la question mémorielle.



Emmanuel Macron veut « tourner la page ». Comprendre : il ne va pas revenir sur ses propos de février, fait savoir l'Elysée. Alors candidat, il avait suscité une vive polémique en France en qualifiant la colonisation française de « crime contre l'humanité ».
 
Dans la foulée de son discours de Ouagadougou la semaine dernière, Emmanuel Macron souhaite « regarder le passé colonial de la France en face » et « construire une nouvelle relation » avec l'Algérie. Il s'agit pour le jeune chef de l'Etat, issu d'une génération qui n'a pas connu la guerre, d'« assumer l'héritage commun » des deux pays, comme il l'a fait savoir à Abdelaziz Bouteflika l'été dernier.
 
Les propos du candidat Emmanuel Macron avaient séduit côté algérien, mais jusqu'où peut aller le président Emmanuel Macron sur un dossier aussi sensible des deux côtés de la Méditerranée ? L'Elysée promet des annonces. Les autorités algériennes, elles, réclament toujours des excuses officielles. Elles ont aussi d'autres demandes, comme la restitution des crânes des résistants algériens de la guerre, mais aussi la restitution d'un canon datant de la période ottomane et qui se trouve en France depuis près de deux siècles.

Rfi.fr

Mercredi 6 Décembre 2017 - 14:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter