Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Législatives 31 juillet: Ibrahima Séne Pit-Sénégal liste "les véritables enjeux" de ces élections



Législatives 31 juillet: Ibrahima Séne Pit-Sénégal liste "les véritables enjeux" de ces élections
Le Sénégal organise des élections législatives le 31 juillet prochain. Ibrahima Séne, leader du Parti pour l'indépendance et du travail (Pit-Sénégal) liste les véritables enjeux des ces élections qu'il réparti en trois : enjeux d’ordre politique, économique et  sociétal. 

Parce que, renseigne t-il : "le peuple sénégalais fait face à ces trois enjeux dans un contexte mondial de crise généralisée du Capitalisme libéral, marquée par l’extension de la pauvreté dans les grandes puissances occidentales, consécutive au chômage massif, à la précarisation de l’emploi, et de la paupérisation des couches moyennes, au moment où, les couches les plus riches se sont enrichies davantage de façon inouïe."

Cette crise économique et sociale, explique Ibrahima Séne a plongé " l’Homme dans l’ennui, les besoins et le vice, débouchant sur une crise sociétale marquée par la perte des valeurs humaines. Les sociétés occidentales se sont déshumanisées, en cherchant à répondre à l’ennui par la légalisation de l ‘usage de la drogue, jusqu’à attribuer au chanvre indien, des vertus thérapeutiques, et pour répondre aux besoins, le crime organisé s’y est développé de façon exponentielle, quant au vice, ils ont légalisé l’homosexualité, et au nom du droit des femmes à disposer librement de leur corps, le droit à l’avortement y est instauré, faisant naître un droit, sans devoir de responsabilité !   D’où le slogan, qui rime avec la Licence, « accouplez-vous, sans répondre des conséquences !"

De l'avis du  Président du parti Pit-Sénégal, cette crise économique, sociale et sociétale du capitalisme libéral , au plan mondial a acté le retour en force de «  la guerre froide » en mettant en ordre  de bataille d’une part, les Etats Unis et ses alliés occidentaux, notamment européens, et d’autre part, la Russie et la Chine, dont son option de Capitalisme d’Etat , met en cause l’hégémonie économique des Etats Unis,  au moment  où, la Russie, ayant recouvré sa puissance militaire met en cause l’hégémonie politique des Etats Unis, et de l’Union Européenne, dans le monde, notamment au Moyen Orient(Syrie) et en Afrique( Sahel) !

Ibrahima Séne assure que dans ce contexte, "où le Sénégal qui refuse de s’aligner derrière les puissances occidentales dans leur croisade contre la Russie et la Chine, en continuant à coopérer avec ces pays pour réduire sa dépendance historique vis à vie de ces grandes puissances occidentales, notamment européennes, dont la France, en particuliers, et, qui n’accepte pas les nouvelles valeurs occidentales, qu’il juge contraires à ses propres valeurs africaines, ne peut être que sous le collimateur de ces grandes puissances occidentales, d’autant plus, qu’avec ses immenses réserves en gaz, qu’il a obtenu   à être considéré comme « énergie  de transition », l’Union Européenne, pour réduire sa dépendance au gaz Russe, et réduire le poids du nucléaire , dans sa transition vers une énergie propre, il est trivial de dire que les appétits de l’UE sur le gaz Sénégalais, sont immenses !"

C’est dans ce même contexte, en résulte Ibrahima Séne que les Législatives du 31 juillet vont se tenir au Sénégal. "Ce qui devrait mettre au-devant de la campagne électorale, les véritables défis auxquels notre peuple fait face ! Ce sont, d’une part, les défis de notre souveraineté politique, économique, sociale, et sociétale, et d’autre part, ceux de la stabilité, de la cohésion sociale, et de préservation de nos valeurs culturelles et sociétales", indique t-il. 

Cela suppose, d’abord, " une campagne électorale apaisée au tour de débats d’idées sur les enjeux du monde et les défis auxquels notre peuple fait face, et, ensuite l’acceptation des résultats issus des urnes quels qu’ils soient, après recours au Conseil constitutionnel, dont les « Arrêts « devraient être considérés comme définitifs et acceptés par tous ! Notre pays devrait faire l’économie d’une crise politique qui le déstabilise, et le met à la merci des grandes puissances occidentales en croisade pour bouter, hors d'Afrique la Chine et la Russie, et pour imposer le Capitalisme libéral, et leurs nouvelles valeurs sociétales !Que le patriotisme, et l’esprit républicain, démocratique, prévalent dans ces Législatives de tous les dangers!", En conclut Ibrahima Séne 

Fana CiSSE

Lundi 4 Juillet 2022 - 19:35


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter