Libye: le maréchal Haftar lance l’assaut sur Derna

« L'heure zéro a sonné pour la libération de Derna. » Ces mots sont ceux du maréchal Haftar, qui a lancé lundi 7 mai une offensive pour reprendre le contrôle de cette ville. Située à plus de 1000 kilomètres à l'est de la capitale libyenne, Derna est sous la coupe d'une coalition de milices islamistes et jihadistes. Selon le maréchal Haftar, les bombardements ont déjà commencé contre « les bastions terroristes ».



Derna est assiégée depuis des mois. Le maréchal Haftar assure avoir tenté de discuter, mais, selon lui, ces efforts de paix sont aujourd'hui dans l'impasse. Ce sera donc la guerre.
 
Quatre ans exactement après avoir lancé sa conquête de l'est, son offensive contre les différentes milices qui occupaient la région, le maréchal veut donner le coup de grâce et s'emparer de la dernière ville qui échappe encore à son contrôle dans l'est de la Libye. Derna, donc, aux mains de groupes proches d’Al-Qaïda depuis trois ans.
 
Le maréchal Haftar a annoncé le lancement de l'opération devant ses troupes, l'autoproclamée Armée nationale libyenne. Des milliers de soldats étaient rassemblés ce lundi pour un défilé militaire à Benghazi sous les yeux de leur chef.
 
Le maréchal Haftar qui semble plutôt en forme, à en croire les images diffusées par les médias libyens. Debout en tout cas, en uniforme et marchant sans aide. Une image loin des rumeurs qui le disaient très affaibli ou même mort il y a encore quelques semaines, après un accident vasculaire cérébral et une longue hospitalisation en France.

Rfi.fr

Mardi 8 Mai 2018 - 10:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter