Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



MHD en prison: il écrit une lettre d’hommage bouleversante à DJ Arafat !



 En prison depuis quelques temps déjà, MHD a tenu à écrire une lettre vraiment bouleversante en hommage à DJ Arafat, décédé il y a peu.

 Le 12 Août, le monde entier a appris la mort de DJ Arafat. Ce dernier est décédé dans un accident de moto à l’âge de 33 ans. Plusieurs personnes, notamment en Côte d’Ivoire ont tenu à lui rendre hommage. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont partagé des messages plus émouvants les uns que les autres. Et c’est aussi le cas de MHD. Extrêmement touché par sa mort, le rappeur a tenu à lui écrire une lettre depuis sa cellule de prison. C’est à cet endroit qu’il a appris le décès de DJ Arafat.

C’est en Story Instagram, que DSKonthebeat a aussi relayé cette lettre très touchante. Avec tout son coeur, MHD a écrit : « Grand frère. Janvier 2019 je suis arrivé à Babi. On a fait la fête ensemble avec Bebi Philip. Tu me faisais écouter tes prochains hits et un morceau qu’on devait bosser ensemble à l’avenir. Grand frère. Premier concert à Babi tu es venu me voir à mon hôtel alors qu’on ne se connaissait pas ».
MHD écrit une lettre très émouvante pour Dj Arafat
Mais ce n’est pas tout, MHD a aussi ajouté dans sa lettre : « Mais moi je te connaissais par ton talent, toi qui m’a fait danser sur chacun de tes morceaux. Ce jour là, tu m’as dit : « Petit tu es trop loin pour les autres… » Grand frère, tu m’as inspiré dans l’afro. Je t’écoutais et connaissais tes morceaux par cœur. Tu es venu sur scène avec moi. J’ai dansé à tes côtés sachant que 1 an auparavant. Je ne te voyais que sur ma TV…, a aussi ajouté MHD ».

Pour finir, le rappeur a aussi conclu : « Didier, pourquoi j’entends ton nom aux informations dans ma cellule ? Tu me fais quoi là... Donc c’est comme ça que tu nous laisse le travail qui n’est pas fini. Ne me fais pas ça s’il te plaît. Si un jour je descends à Babi, qui va venir me chercher ? A cause de toi je suis allé à Abidjan autant de fois que dans mon pays d’origine. Didier tu m’as eu. Repose-toi paisiblement maintenant mon frère. On transmettra tout ton art à la jeunesse du monde entier ! Ils sauront qu’un jour, il y a eu une légendu du nom de « DJ Arafat », a fini le chanteur« .

Aminata Diouf

Vendredi 16 Août 2019 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >