Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Maintien ou report CAN 2021: le président de la CAF Ahmad Ahmad dans le clair-obscur

Dans une interview accordée à la Deutsche Welle, le président de la CAF a indiqué qu’aucune décision n’a été encore prise au sujet de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 au Cameroun. Ahmad Ahmad examine les implications de la pandémie de Covid-19 sur l’organisation du football sur le continent africain et ne sait pas encore si la CAN 2021 aura bien lieu en janvier.



Maintien ou report CAN 2021: le président de la CAF Ahmad Ahmad dans le clair-obscur
 Dans un contexte actuel marqué par la propagation du covid-19 qui a paralysé tous les systèmes, le sport subit également de plein fouet les conséquences de cette pandémie. Plusieurs compétitions ont été suspendues ou reportées. Que ce soit les JO Tokyo, l’Euro 2020, la ligue européenne des champions ou encore la NBA, tout est à l’arrêt. les compétitions africaines de football n’ont pas été épargnées avec la suspension de la ligue africaine des champions et de la coupe CAF mais aussi des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la cAN 2021 qui ont été reportées à l’automne prochain.

Prévue du 9 janvier au 6 février prochain, la tenue de la plus grande compétition africaine est de plus remise en cause à cause du contexte actuel. Des voix se sont d’ailleurs élevées quant au report de cette CAN qui doit se tenir au Cameroun. Le double Ballon d’Or africain, El Hadji Diouf, le président de la Fédération sénégalaise de football (fsf), Me Augustin Senghor et le néo-champion d’Afrique Adlane Guédioura sont parmi ceux qui ont émis ce désir. A cause de la pandémie du coronavirus, un gros flou entoure ainsi l’organisation de toutes les compétitions sportives dans le monde. Jusqu’ici silencieux sur ce point, le président de la confédération Africaine de football (CAF) s’est prononcé sur la question ce jeudi dans une interview accordée à la Deutsche Welle.

Le dirigeant de nationalité malgache préfère temporiser pour l’heure et ne pense pas à un report. « A l’heure actuelle, nous travaillons étroitement avec l’OMS, ainsi qu’avec les autorités sanitaires de chaque pays et surtout l’Union Africaine, et l’issue de ces démarches nous permettra de voir plus clair sur la situation du football en Afrique. (…) Face à une telle situation, j’estime que toutes les parties prenantes dans l’organisation de ces compétitions pourront se retrouver plus tard pour discuter et se concilier pour que l’on puisse ensemble trouver un moyen de reprendre ces compétitions. Dès le début de mon mandat, la CAF a toujours adopté cette démarche inclusive; ce n’est pas maintenant, face à une telle situation, que nous allons changer de méthodologie de travail. En tant que président de la CAF, j’invite personnellement tout le monde à être très prudent et attendre que la situation se normalise. A ce moment-là, on pourra éventuellement reprendre les compétitions. Je ne veux pas que le football soit une source de déstabilisation des mesures barrières prises par les différents gouvernements pour faire face à cette pandémie» a indiqué Ahmad Ahmad avant de souligner que tant que la pandémie n’est pas sous contrôle, le football attendra. « Nous ne pouvons pas envoyer nos jeunes à l’abattoir » Pour le président de l’instance dirigeante du football africain, la santé reste le plus important. « La priorité, c’est la santé. Si cette crise perdure, c’est comme tout phénomène de vie humaine.

Nous ne pouvons pas envoyer nos jeunes à l’abattoir.
A nous de voir et de discuter avec nos partenaires commerciaux, discuter avec tous ceux qui coopèrent avec nous dans l’organisation de ces compétitions et nous verrons ensuite. L’urgence définit les priorités ».
Le Malgache en a profité pour remercier les acteurs du football qui se sont engagé dans la lutte contre le covid-19. « Je voudrais officiellement remercier encore tous les acteurs du football qui se sont engagés dans cette pandémie d’apporter leur soutien à la population, surtout aux populations qui sont vulnérables. Je sais que beaucoup l’ont fait; il y a des choses que l’on a su grâce aux médias, et d’autres non. Ce que je sais sur le continent, c’est que tous les acteurs du football ont mis la main à la poche. C’est un geste digne d’un Africain qui prend ses responsabilités quand on en a besoin » conclut-il.

Le Témoin

AYOBA FAYE

Vendredi 8 Mai 2020 - 13:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter