Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Malaise dans le secteur de l’Energie: la Senelec et la Compagnie d'Electricité du Sénégal dans une "guerre d'argent"



Malaise dans le secteur de l’Energie: la Senelec et la Compagnie d'Electricité du Sénégal dans une "guerre d'argent"
La Société Nationale d'Électricité du Sénégal (Senelec) et la Compagnie d’Electricité du Sénégal (CES), promotrice de la Centrale électrique de Bargny (Centrale à charbon) ne parlent plus le même langage. Les deux sociétés s’accusent mutuellement de non-respect des engagements et chacune d'elle réclament à l’autre des dettes non–payées. 

En marge d’une démonstration technique organisée à la Centrale à charbon de Bargny, mardi, les responsables du CES ont fait part de leur peine suite au non-respect des engagements de la Senelec. « La centrale a démarré en octobre 2018. Depuis cette date à juillet 2019, la centrale a fourni à la Senelec qui a distribué aux consommateurs, mais n’a pas payé la facture à la centrale. Entre octobre et juillet 2019, 17 milliards de F Cfa de facturation sont en instance non encore payés non plus », a pesté
l’administrateur adjoint de la Ces. 

 Malick Seck de poursuivre : « De novembre 2019 à la fin de juillet 2020, la CES a envoyé à la Centrale d’électricité de Bargny 30 milliards de F Cfa de facturation. Cela ajouté aux 17 milliards de F Cfa, ça fait un total de 47 milliards de F Cfa que Senelec nous doit », a –t-il déclaré. 

 La réaction de la Senelec ne s’est pas fait trop attendre. Joint par L’Observateur, le Directeur de l’Equipement de la Senelec, a soutenu que ce que doit la CES à la Senelec est supérieur à ce qu'elle réclame. 

 « Il nous réclament 47 milliards de F Cfa et nous aussi, nous leur réclamons 66,9 milliards de F Cfa de pénalités et ça découle du contrat qui nous lie », a avancé Pape Toby Guèye.  

 Qui a précisé que  « la Senelec n'est pas en opposition avec la Ces. La Centrale d'électricité de Bargny a connu un arrêt suite à une défaillance. Cet arrêt a duré très longtemps. Aujourd'hui, Senelec a juste posé des conditions pour un retour en exploitation de la centrale (...)». 

Aminata Diouf

Mercredi 12 Août 2020 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter