Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)









Mali : le ministre des Affaires étrangères à Ouagadougou pour rencontrer le médiateur Compaoré


Rédigé le Dimanche 4 Novembre 2012 à 12:22 | Lu 211 fois | 0 commentaire(s)


Ballet diplomatique à Ouagadougou. Une délégation d'Ansar Dine conduite par Algabass Ag Intalla, un élu de la région et l'une des principales figures d'Ansar Dine est depuis le 2 novembre à Ouagadougou. Hier elle a rencontré le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé et pourrait s'entretenir avec le chef de l'Etat Blaise Compaoré. Arrivé hier également dans la capitale burkinabè, le ministre malien des Affaires étrangères Tieman Coulibaly. Même si aucune rencontre n’est prévue entre les deux délégations, le médiateur tentera d’obtenir l’accord d'Ansar Dine de se démarquer des groupes terroristes du nord du Mali.


Mali : le ministre des Affaires étrangères à Ouagadougou pour rencontrer le médiateur Compaoré
La première personnalité reçue par le président Blaise Compaoré est le ministre malien des Affaires étrangères. Tieman Coulibaly est venu faire le point sur la médiation avant la prochaine réunion du conseil de médiation et de paix qui sera suivi par un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cédéao, Commission économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, au Nigeria.

C’est après des négociations qui vont durer tout le week-end avec Djibril Bassolé, le patron de la diplomatie burkinabè que les émissaires de Iyag Ag Ghaly seront reçus par le médiateur.
Il s’agira de rappeler au groupe Ansar Dine les exigences de la Cédéao. Est-ce qu’il y aura une rencontre entre le ministre malien des Affaires étrangères et la délégation d’Ansar Dine présente à Ouagadougou ? « Non », répond Djibril Bassolé, « Je ne crois pas que le ministre des Affaires étrangères soit venu pour représenter le Mali à la table des négociations ; c’est peut-être prématuré », conclut il.

Par ailleurs, dans un entretien à l'AFP, Algabass Ag Intalla, le chef de la délégation d'Ansar Dine à Ouagadougou a déclaré que son mouvement était « indépendant de tout autre groupe ». « Nous ne recevons nos ordres d'aucun autre groupe que d'Ansar Dine », a-t-il déclaré « Ansar Dine qui est prêt à négocier pour qu'il y ait la paix dans la sous-région et au Mali en particulier », a-t-il ajouté .
 
 

RFI




div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports