PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Mali: toujours pas de cessez-le-feu entre la CMA et la Plateforme à Annefis

Il y a une semaine au Mali, les groupes armés pourtant signataires de l'accord de paix ont brisé une nouvelle fois le cessez-le-feu. Les ex-rebelles de la CMA ont repris par la voie des armes la ville d'Annefis. Aujourd'hui le gouvernement essaye tant bien que mal de parvenir à un nouvel accord de cessez-le-feu mais les discussions ont à nouveau échoué mercredi 19 juillet.



Le cessez-le-feu a été brisé il y a une semaine à Annefis mais aujourd'hui la coordination des mouvements de l'Azawad, la CMA, affirme vouloir un accord : « Nous sommes prêts à signer tout de suite », martèle leur porte-parole, Ilad Ag Mohammed. Mais après des jours de discussions entre les belligérants, impossible de parvenir à une entente.

Du côté de la Plateforme on voudrait qu'Annefis passe sous gestion neutre. En d'autres termes, qu'aucun groupe armé ne soit dans la ville.

Le problème est que les deux groupes n'ont pas la même définition du mot « neutre ». Pour la CMA, cela signifie que les forces internationales doivent sécuriser Annefis.

Pour la Plateforme, il faut impérativement que Barkhane et la Minusma soient présentes certes mais sans oublier l'armée malienne. « Impossible », rétorquent les ex-rebelles qui jugent que l'armée « est tout sauf neutre dans cette histoire ».

Pour compliquer le tout, au sein même de la Plateforme il n'y a pas de consensus autour de cet élément de négociation. Les discussions devraient reprendre ce jeudi.

Rfi.fr

Jeudi 20 Juillet 2017 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter