Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Malick Noël Seck en prison : ses sosies continuent d’agacer le Conseil Constitutionnel



Malick Noël Seck en prison : ses sosies continuent d’agacer le Conseil Constitutionnel
Malick Noel Seck est en prison, mais le feuilleton entre sa lettre et le Conseil Constitutionnel se poursuit. Ce jeudi, des jeunes du M23 qui se disent être tous des « Malick Noel Seck », ont remis en scène le scénario. Très déterminés dans leur combat, les réclamateurs du secrétaire générale de Convergence socialiste ont repris, signé et déposé la lettre de leur camarade, s’opposant à la candidature de Me Wade en 2012, avant de prendre d’assaut le Conseil Constitutionnel. Un geste qu’ils qualifient de « républicain » et « patriotique ». Sur la motivation de cette démarche, « nous considérons que nous sommes tous des Malick Noel Seck parce que l’acte qu’il a posé est un acte citoyen, un acte républicain. Pour relever un peu nos convictions patriotiques, nous avons estimé de reprendre la lettre et de faire le même parcours que notre camarade », s’explique au micro de Sud FM, Jean Pierre Da Sylva, un des membres qui poursuit « pour montrer au président de la République que nous ne reculerons pas et que notre engagement reste ferme. C’est par rapport à cela que nous avons déposé le courrier au Conseil Constitutionnel ». Toutefois, ces jeunes du M23  qui réitère le geste qui a conduit leur confrère en prison, semblent prendre leurs responsabilités par rapport à leur destin. Ils déclarent  s’attendre au même sort que Malick Noel Seck.


Jeudi 3 Novembre 2011 - 13:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter