Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mark Wahlberg : À 42 ans, le bad boy de No Pain No Gain décroche son bac !

Le hasard fait bien les choses pour Mark Wahlberg. À 42 ans, l'acteur devenu star hollywoodienne est enfin diplômé et a obtenu son bac, à l'heure où il triomphe dans le film de Michael Bay No Pain No Gain, un titre faisant référence à une devise de bodybuilders, "pas de souffrance, pas de progrès" qui, devient dans le monde courant, un équivalent au dicton "on n'a rien sans rien". Tout juste. Mark Wahlberg, devenu l'un des représentants à son échelle de la devise, l'incarne pleinement.



Mark Wahlberg : À 42 ans, le bad boy de No Pain No Gain décroche son bac !

Père de famille  (il a quatre enfants, Ella, 10 ans, Michael, 7 ans, Brendan, 5 ans, et Margaret, 3 ans),homme marié  (à Rhea Durham, depuis 2009) et presque comblé, il manquait à Mark Wahlberg le petit bout de papier qui effacerait au moins symboliquement une jeunesse difficile. Pas véritablement en accointance avec le système éducatif et l'école, le jeune commence à filer un mauvais coton après le divorce de ses parents à l'âge de 11 ans, quitte les bancs à 14, frisant dans l'adolescence avec la délinquance et les tracas judiciaires, avec notamment une condamnation à cinquante jours d'emprisonnement à la prison de Deer Island suite à une tentative de vol avec violence, alors qu'il n'avait que 16 ans. Le déclic se fait. Mark Wahlberg, épaulé par son frère Donnie membre des New Kids on the Block, se lance dans le rap, puis goûte au mannequinat avant de trouver sa voie dans le cinéma, et notamment avec le succès critique et public de Boogie Nights.

Depuis, Mark Wahlberg a enchaîné les succès, se posant comme l'un des incontournables visages d'Hollywood. Dans son dernier film, il dézingue la stupide course au rêve américain  et à l'idéalisation qu'un homme moyen mais ambitieux peut en faire. Un beau clin d'oeil au destin que l'acteur a conforté en obtenant son diplôme de bachelier, après avoir pris dans un quasi-secret des cours privés suite à une inscription en ligne.

Volontairement, et soucieux de marquer autant les esprits de jeunes adolescents qu'il représente, que ceux de ses propres enfants, Mark Wahlberg a signé une tribune dans le Huffington Post, où il annonce la grande nouvelle : "J'ai été chanceux de découvrir que je pouvais m'inscrire au lycée en ligne. Pendant presque un an, j'ai pris quelques cours et j'ai étudié à chaque occasion donnée : en tournage, en voyage ou à la maison. Cela a été une bonne leçon d'humilité et un vrai défi, et je suis heureux de vous annoncer que j'ai officiellement fini le lycée et que j'ai reçu mon diplôme cet été."

Désireux de montrer l'exemple à sa progéniture - "Je ne voulais pas que les enfants disent : 'Tu ne l'as pas eu, pourquoi on devrait le faire ?'", dit-il – Mark Wahlberg veut sensibiliser les jeunes générations : "Chaque jour, 7000 étudiants abandonnent le lycée, ce qui représente plus de 1,2 million de personnes par an. (...) J'ai pu le faire car je savais que je n'étais pas seul. Je savais que d'autres adolescents et adultes traversaient la même chose que moi en jonglant entre le travail et la vie de famille. À l'attention de ces étudiants qui se démènent tous les jours et surtout à tous ceux qui cherchent une seconde chance, j'ai un message pour vous : n'abandonnez jamais. Continuez de croire en vous."
Purepeople.com



Mardi 17 Septembre 2013 - 14:49


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter