PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Massacre de Boffa : «C’est un règlement de compte qui ne porte pas la signature du Mfdc», selon Jean Paul Dias



Massacre de Boffa : «C’est un règlement de compte qui ne porte pas la signature du Mfdc», selon Jean Paul Dias
Le carnage de Boffa, qui a fait 14 morts reste encore un mystère pour beaucoup. Si certains le qualifient comme un acte contre le processus de paix en Casamance, d’autres, comme Jean Paul Dias,  considèrent que c'est un règlement de compte. Pour le secrétaire général du Bloc des centristes "Gaindé" (BCG), "égorger" n'est pas la marque de fabrique du mouvement séparatiste. Il est d’avis que c’est des gens venus d’ailleurs qui ont voulu régler des comptes.

Invité à l’émission "Opinion" sur Sud Fm Dias-père reste convaincu que : "c’est un règlement de compte parce que, égorger ne fait pas partie de la signature du MFDC». 
 
Il s'est dit surpris par le tragique événement du 6 janvier.  «Cette affaire m’a honnêtement surpris. Parce que, j’étais convaincu que le Sud (Casamance) était pacifié et tout d’un coup cette affaire surgit », déclare Jean Paul Dias, selon qui le Président Macky Sall avait fait "hors sujet" lorsqu'il parlait "de tendre la main au MFDC",  à l'occasion de son discours du nouvel an. 

Le secrétaire général du BCG d’informer qu’il a toujours soutenu qu’ :«Après la chute de Yaya Jammeh, il fallait que le Sénégal reste dans la zone Nord, entre le département de Bignona et la Gambie, au moins pendant deux (2) ans renouvelables».

Selon Dias père, "si l'armée a la certitude que certains individus se sont réfugiés en Guinée Bissau, le Droit international lui donne le droit de poursuite, elle n'a qu'à exercé ce droit de poursuite". 

Le père de Barthélémy Dias a également parlé de l'appui logistique que l'Etat doit apporter à l'armée sénégalaise : «j’ai toujours pensé qu’il nous fallait des hélicoptères de combat, des hélicoptères ambulances, qui nous permettraient d’évacuer un certain nombre de blessés, des lunettes de vision de nuit, etc.»
 

Aminata Diouf

Dimanche 14 Janvier 2018 - 15:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter