Matar BA à Khalifa Sall: «Quand on gère les deniers publics, on ne peut pas ne pas répondre… »



Matar BA à Khalifa Sall: «Quand on gère les deniers publics, on ne peut pas ne pas répondre… »
Khalifa Sall convoqué mardi et mercredi par la Brigade des Affaires Générales (BAG), démembrement de la Division des Investigations Criminelles (DIC) après le rapport de l’Inspection Générale d’Etat (IGE) sur les fonds de la caisse d’avance de la marie de Dakar, le maire de Fatick par ailleurs responsable de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) ne veut pas entendre parler de «combat politique».

«Ce n’est pas une question de combat politique parce que sinon je pouvais ne pas être inspecté par l’Inspection Générale d’Etat (IGE). Je respecte tous les maires parce que la mission de maire est extrêmement difficile mais quand on gère les deniers publics, on ne peut pas ne pas répondre à une convocation. La Justice n’a pas de temps, c’est la Justice qui voit ce qu’elle a à faire parce qu’on ne peut pas être dans la contradiction. On nous parle d’indépendance de la Justice, d’indépendance du Parlement mais quand la Justice pose un acte, on parle d’ingérence parce qu’on ne laisse pas la Justice prendre ses responsabilités», affirme Matar BA.

S’exprimant lors d’un atelier de formation de certains acteurs sportifs sur les techniques de passations de marchés, le ministre des Sports d’ajouter: «il n’y a pas de moment pour convoquer un citoyen Sénégalais, c’est une question de malhonnêteté intellectuelle de vouloir mêler l’Etat du Sénégal ou bien vouloir parler de combat politique». 


Jeudi 23 Février 2017 - 17:34




1.Posté par d le 23/02/2017 17:44
cet idiot devrait se pencher sur ses collègues du COUD et autres. pauvre petit esprit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter