Mauritanie: deux marches de l'opposition réprimées

En Mauritanie, deux marches d'une coalition de l'opposition ont été réprimées par la police mercredi soir à Nouakchott, la capitale du pays.


Mauritanie: deux marches de l'opposition réprimées
Les protestataires entendaient manifester leur opposition au referendum constitutionnel qui doit se tenir le 5 aout.

Plusieurs personnes ont été blessées. Sur des images postées sur Internet, des victimes en sang exhibent leurs blessures.

"Le pouvoir a montré l'irrespect qu'il a pour les libertés publiques en réprimant ces manifestations. Ici, nous allons continuer à manifester. Notre détermination est grande de ne pas accepter la répression de la liberté d'expression", s'est indigné Mohamed Ould Moloud, président du parti Union des forces du progrès, opposition

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz poursuit ses meetings à l'intérieur du pays en faveur des amendements constitutionnels proposés.