PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Me Guédel Ndiaye, Pdt Fédé Rugby : «Une dizaine de joueurs formés au Sénégal évoluent en France….. »

Malgré les conditions difficiles que rencontre le rugby sénégalais, les techniciens de ce sport de contact arrivent à former des joueurs qui monnaient leur talent en Europe. Selon Me Guédel Ndiaye, président de la Fédération sénégalaise de rugby (FSR) : « Une bonne dizaine de joueurs formés au Sénégal évoluent en France….. ».



Me Guédel Ndiaye, Pdt Fédé Rugby : «Une dizaine de joueurs formés au Sénégal évoluent en France….. »
Le Rugby sénégalais ne nourrit pas son homme, certes. Mais, des jeunes formés au Sénégal arrivent à s’expatrier en Europe pour devenir professionnel dans ce sport de rude contact. En effet, Me Guédel Ndiaye, président de la Fédération sénégalaise de Rugby (FSR) est heureux de dire que : « Nous avons une bonne dizaine de joueurs formés au Sénégal qui évoluent aujourd’hui en France, en Fédération 1, qui est la première division amateur ».

Il espère que  ce niveau soit un tremplin pour ces joueurs pour d’intégrer le plus rapidement possible le haut niveau : « Dans ce lot, je pense qu’un d’entre eux aura la chance d’intégrer bientôt un club professionnel », a-t-il souhaité.

Toutefois, Me Ndiaye a tenu à clarifier que les joueurs professionnels d’origines sénégalaise qui évoluent en France ont opté pour l’équipe de France, mais certains de leur frères ont choisi de jouer avec le Sénégal : « Les seuls joueurs professionnels sénégalais de très haut niveau que nous avons en France n’ont pas été formés par nous et sont binationaux. Je peux citer Gaël Fickou du Stade Toulousain, Benjamin Fall de Montpellier ou encore Djibril Camara du Stade français Paris. Les frères Fickou et Camara ont, eux portés les couleurs du Sénégal (…). Avec l’espoir de pratiquer un jour le rugby  au plus haut niveau ».

Avec un budget qui tourne au tour de 100 à 150 millions par an la Fédération entretient 12 clubs structurés et environ 4 mille licenciés voire plus. Car selon Guédel Ndiaye : « la saison dernière plus de 16 mille joueurs ont participé aux différents tournois séniors et jeunes. Nous ciblons beaucoup la petite catégorie pour pérenniser notre discipline et cela commence à porter ses fruits car nous implantons le rugby dans quasiment toutes les régions du Sénégal, que ce soit le rugby féminin ou masculin ».

A la tête de la Fédération depuis environ 20 ans, l’avocat dit vouloir bientôt quitter son poste. « Je ne m’accroche absolument pas à ce poste. Je souhaite le quitter bientôt, mais les gens ne se bousculent pas pour l’occuper », a indiqué le natif de Kaolack.

Source : Stades            

Assane Walo Gueye (Stagiaire)

Mercredi 14 Mars 2018 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter