Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«Mes tournées sont économiques, elles ne sont pas politiques… », se justifie Macky

En visite à Kédougou pour inaugurer l’hôpital « Amath Dansoko » et visiter le chantier de la route Kédougou-Salémata, le président de la République a tenu à répliquer à ses détracteurs qui lui collent l’étiquette d’un transformateur de la chose économique en chose politique.



 En d’autres termes, le patron des « marron-beige », à la place d’une tournée économique, ferait une campagne politique pour séduire les populations en vue des élections locales qui se profilent à l’horizon. Or, selon lui, c’est tout le contraire car cette tournée est l’occasion de visiter les terroirs les plus reculés pour constater les doléances de leurs populations et les résoudre. C’est d’ailleurs toute l’explication de l’inauguration de l’infrastructure sanitaire qui porte le nom de feu Amath Dansoko, et de la visite du chantier de la route Kédougou-Salémata.

L’occasion de ce déplacement a été saisie par le chef de l’Etat pour s’incliner devant la mémoire de nos confrères de « Léral » disparus hier à la suite d’un accident de la circulation sur la route de Kédougou. Le président Macky Sall a fait observer une minute de silence (de prières) et s’est incliné devant la mémoire de nos trois confrères de « Leral » qui ont perdu la vie sur la route de Kédougou. Selon le chef de l’Etat Macky Sall, ces braves hommes des médias l’ont accompagné durant toute sa tournée en vue de rendre publiques ses réalisations dans le domaine des infrastructures sanitaires et routières.

Fort de ces constats et incarnant la nation sénégalaise, Macky Sall a présenté ses condoléances à toute la presse ainsi qu’au peuple sénégalais, plus particulièrement aux familles éplorées. Par ailleurs, le président de la République s’est livré à son jeu favori, la politique, même si, osons le dire, il a su limiter ses propos aux allures politico-politiciennes, comme il a l’habitude de le faire sans doute pour honorer la mémoire des disparus.

D’ailleurs, toutes les festivités prévues hier ont été annulées, et, à la place du folklore, la délégation présidentielle a eu droit a des récitals de Coran et des chants religieux. En effet, Macky Sall a seulement ouvert une petite parenthèse politicienne, pour dire ceci : « que les gens sachent que, quand je suis en tournée économique, je ne fais pas dans la politique mais, c’est une occasion de revisiter les localités du pays en vue de voir ce que j’ai fait en termes de réalisations et ce que je dois faire de plus pour ces localités ».

On est priés de le croire sur parole ! Ainsi, le chef de l’Etat répondait en filigrane à ses détracteurs qui assimilent cette tournée économique à une balade politique. D’ailleurs, c’est ce qui l’a poussé à s’expliquer et lister les réalisations qui ont justifié son déplacement dans la région de Kédougou où il a inauguré l’hôpital « Amath Dansoko » qui, selon lui, va éviter aux populations locales de parcourir des centaines de kilomètre à la recherche de soins.

C’est pourquoi, Macky Sall a insisté sur l’aspect purement « socio-économique » de sa tournée entreprise, a-t-il soutenu, pour sauver des vies et améliorer les conditions de vie des populations. Dans le même sillage, le patron de l’Alliance Pour la République a rappelé qu’il a lancé les travaux de bitumage de l’axe Kédougou-Salémata pour vaincre l’enclavement de cette partie du pays. Une infrastructure routière exécutée par l’Agéroute et dont la nécessité a été rappelée par les populations de la zone.

Autres échos de cette visite du président Macky Sall, un aéroport sera implanté selon ses promesses, dans la région de Kédougou et dont les travaux vont démarrer en 2022. A l’en croire, toutes les zones à potentialités économiques seront dotées d’un aéroport pour booster les économies. Décidément, on est en pleine tournée électorale…oups, pardon, économique, taquine l'Envoyé spécial du journal Le Témoin à Kédougou.

AYOBA FAYE

Mardi 1 Juin 2021 - 09:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter