Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Migrants: la Hongrie déploie l'armée à sa frontière avec la Serbie

Ce lundi 7 septembre, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a estimé prématuré de débattre de quotas de répartition de réfugiés au sein de l'Union européenne tant que l'on ne contrôlerait pas le flux de migrants. Sur le terrain, aux frontières de la Hongrie, la situation s'est bien calmée.



Les migrants font face aux forces de l'ordre hongroises, ce 7 septembre à Roszke. REUTERS/Laszlo Balogh
Les migrants font face aux forces de l'ordre hongroises, ce 7 septembre à Roszke. REUTERS/Laszlo Balogh

La situation s'est nettement calmée en Hongrie depuis que plus de 12 000 migrants bloqués ici ont été pris en charge par l'Autriche ce weekend des 5 et 6 septembre. A la frontière, ce dimanche 6 septembre dans l'après-midi, il ne restait qu'une trentaine de personnes à la gare de Nickelsdorf côté autrichien attendant le train pour Vienne. Et, à Budapest la gare de Keleti s'est encore vidée : ils n'étaient plus qu'une vingtaine de petits groupes ce lundi matin, installés par terre ou sous des tentes.

La police n'empêche plus les migrants de monter dans les trains, et la plupart ont donc pu se rendre jusqu'à la gare la plus proche de l'Autriche avant de parcourir à pied les derniers kilomètres. Des citoyens autrichiens se sont aussi spontanément organisés pour venir chercher en voiture des migrants à Budapest.

Clôture en construction

La Hongrie poursuit la construction d'une clôture de barbelés et déploie l'armée à sa frontière avec la Serbie. Les soldats n'auront pas besoin de tirer sur les migrants mais ceux qui essaieront de passer seront arrêtés et poursuivis, a déclaré le Premier ministre Viktor Orban dans une interview à la radio autrichienne.

 

Ces dernières 48 heures, plusieurs milliers de migrants sont arrivées de Serbie et hier soir, ils étaient des centaines à marcher le long de la voie ferrée pour tenter leur chance.


Rfi

Lundi 7 Septembre 2015 - 16:35