Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ministère des Affaires étrangères : Me Sidiki Kaba passe le témoin à Amadou Ba



Le nouveau ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ et Me Sidiki Kaba ont procédé, ce lundi, à la passation de service après la recomposition du nouveau gouvernement. Me Sidiki Kaba, ministre sortant, a passé le témoin à son successeur, Amadou Ba au sein du département.
 
À cette occasion, l’ancien ministre des Affaires étrangères a tenu à félicitert son successeur, Amadou Ba et le chef de l’Etat Macky Sall, qui lui a renouvelé sa confiance en le nommant au poste du ministre des Forces armées. Ce qui est pour le prédécesseur du nouveau ministre des Affaires étrangères une marque de confiance.
 
«Je voudrais tout d’abord féliciter le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Amadou Ba, qui est un frère un ami. Je voudrais aussi remercier le président de la République Macky Sall d’avoir bien voulu renouveler sa confiance à me nomment, ministre des Forces Armées. C’est le troisième département de souveraineté. C’est une marque de confiance une mérite de ma part », a déclaré Me Sidiki Kaba.
 
Poursuivant son témoignage, il ajoute: « je voudrais vous dire monsieur le ministre, que vous êtes maintenant, le chef de la diplomatie du Sénégal. Selon les traités internationaux, vous êtes la voix du Sénégal et à ce niveau, vous serez amené à porter la parole du président de la République qui engagera l’Etat du Sénégal. Et comme je le fais par une voix libre et souveraine. Il faudrait retenir qu'il y a la diplomatie, les actions diplomatiques, et il y a la politique étrangère. Vous aurez l’occasion de pouvoir définir et traduire en acte ce qui est la politique étrangère du Sénégal et les actes diplomatiques suivront ».
 
L'ancien ministre de l'Économie et des Finances à pour sa part, remercier tous ses collaborateurs tout comme le président qui, encore une fois, lui renouvelle sa confiance pour une responsabilité diplomatique. Le nouveau ministre des Affaires étrangères a également précisé qu'il ne fait pas parti de ceux qui croient à la réussite individuelle. Car pour lui, une réussite est collective. « L’échec pourrait être individuel, mais la réussite doit être collective », rassure Amadou Ba pour s’adresser à ses collaborateurs.
 



Lundi 15 Avril 2019 - 21:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter