PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Mutinerie d’éléments des Forces spéciales basés à Adiaké: 2 civils blessés par balles annonce le gouvernement



Mutinerie d’éléments des Forces spéciales basés à Adiaké: 2 civils blessés par balles annonce le gouvernement
2 civils ont été blessés par balle suite aux tirs de protestation des éléments des forces spéciales basés à Adiaké mardi et mercredi, annoncé le porte parole du Gouvernement le ministre de la communication de la Poste et de l’Economie numérique, Koné Bruno, au cours du point de presse sanctionnant le Conseil des ministres. Selon le ministre, les deux blessés ont été immédiatement pris en charge par le Gouvernement.
 
Les autorités ivoiriennes condamnent « ces formes violentes de revendications », a en croire le ministre Bruno Koné faisant allusion aux mouvements de revendication récurrents au sein de l’armée depuis le début de l’année. Ces agissements de certains éléments de l’armée ont pour conséquences de « ternir l’image du pays et d’amenuiser ses ressources », s’est désolé le porte-parole du Gouvernement.
 
Pour le Gouvernement, il n’est pas nécessaire de recourir à la violence pour présenter des revendications mais plutôt d’user du dialogue, ce d’autant plus qu’à la fin des courses, les parties finissent par aller au dialogue. Concernant la mutinerie d’Adiaké, Bruno Koné a indiqué que « des discussions sont en cours entre les mutins et la hiérarchie militaire ». Les soldats mutinés devraient rencontrer le ministre de la Défense, a annoncé le porte parole du Gouvernement.
 
Le Ministre Bruno Koné a invité les soldats à la retenue et à la patience ce d’autant plus que la plupart de leurs revendications sont prises en compte dans la loi de programmation militaire.
 
Pour rappel, des soldats des forces spécialisées basés à Adiaké ont tiré en l’air à l’arme de guerre au cours de la journée mardi, pour, disent-ils, revendiquer des paiements de primes et l’amélioration de leurs conditions.

news.abidjan.net

Mercredi 8 Février 2017 - 19:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter