PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Pablo Casado, nouvel homme fort du Parti populaire espagnol

​Un verdict rendu, à l’issue du congrès extraordinaire pour désigner le nouveau secrétaire général du Parti populaire, qui monopolise une bonne partie de la droite et qui gouvernait depuis 2011 en Espagne, avant la récente motion de censure réussie du socialiste Pedro Sanchez. Le nouveau chef du PP s'appelle Pablo Casado, il a 37 ans. Il est le tenant de la ligne la plus conservatrice.



Pablo Casado, nouvel homme fort du Parti populaire espagnol
A droite toute ! C’est ce que signifie avant tout l’élection de Pablo Casado à la tête du grand parti de la droite espagnole, de loin la première en nombre de sièges au sein de la Chambre des députés. Clairement contre le divorce, opposé à l’avortement, ennemi déclaré de l’euthanasie... Trois sujets qui montrent bien que ce jeune député de 37 ans incarne l’aile la plus radicale du Parti populaire, où cohabitent depuis toujours radicaux et modérés. Pablo Casado, qui n’a pas connu le franquisme, se sent même décomplexé vis-à-vis de la dictature.

Pour lui, l’Espagne doit opérer une « révolution morale » et revenir vers les valeurs catholiques. Celui qui va désormais diriger le parti est convaincu, aussi, que l’unité de l’Espagne est en péril, en raison du défi des sécessionnistes catalans. Pablo Casado n’est pas favorable au dialogue avec les séparatistes. « Tout le poids de la justice doit tomber sur eux », a-t-il martelé, en référence aux dirigeants sécessionniste en prison ou résidant à l’étranger. Avec Casado, d’une manière générale, on peut s’attendre à davantage de confrontations entre les diverses forces politiques.

RFI.fr

Samedi 21 Juillet 2018 - 15:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter