Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Panama Papers: arrestation des fondateurs du cabinet Mossack Fonseca

La révélation du scandale de corruption dit des « Panama papers » vient de faire deux nouvelles victimes : les deux fondateurs du cabinet d'avocats panaméen Mossack-Fonseca accusés de blanchiment de capitaux dans l'affaire du groupe de BTP brésilien Odebrecht.



Jurgen Mossack et Ramon Fonseca Mora du cabinet d'avocats Mossack/ Fonseca, au cœur de l'affaire des « Panama Papers », ont été arrêtés par la police panaméenne et sont accusés d'avoir caché des actifs et des sommes d'argent d'origine douteuse et d'avoir éliminé les preuves qui existaient contre des personnes impliquées dans des activités illégales.

Par activité illégales il faut entendre le système de corruption que le groupe de BTP brésilien Odebrecht, et quelques autres, avaient monté pour truquer les marchés publics lancé par le géant pétrolier Petrobras. Des contrats obtenus en versant des pots-de vins au Brésil et un peu partout en Amérique latine. Une opération surnommée « Lavage express ».

Mais Ramon Fonseca entend bien ne pas tomber tout seul. Il accuse le président panaméen Juan Carlos Varela d'avoir lui aussi touché des dons du groupe Odebrecht. Celui-ci dément avoir reçus des fonds pour sa campagne électorale de 2014. Ancien ministres ou hauts fonctionnaires les arrestations et les auditions se multiplient dans de nombreux pays latino-américains remontant parfois comme en Argentine jusqu'à des proches du pouvoir en place.

Rfi.fr

Samedi 11 Février 2017 - 14:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter