Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pape Diouf bientôt remercié!



Information exclusive. Selon nos informations, Pape Diouf ne sera plus le président de l'Olympique de Marseille la saison prochaine.
Depuis quelques mois, Pape Diouf vit des moments difficiles à la tête de l'OM. Plusieurs éléments viennent ternir une image forte et de très bons résultats sportifs obtenus depuis qu'il est à la tête du club. Il y a d'abord l'affaire Ribéry. Le site Bakchich révélait récemment des documents mettant en cause le président olympien. En résumé, Franck Ribéry reconnaît avoir été démarché par le président de l’OM quand il était encore sous contrat avec le club d’Istanbul, et être allé au clash en échange de 500 000 euros. Voir l'article et les documents.
Autre problème, la gestion du cas Gerets. Si le président olympien a réussi à calmer tout le peuple marseillais en faisant signer rapidement Didier Deschamps, personne ne comprend encore comment Eric Gerets, coach adulé par tout la cité phocéenne, a pu quitter le club. Une véritable partie de poker menteur a été déclenchée. Diouf dit qu'il a tout fait pour conserver Gerets, Robert-Louis Dreyfus tient le même discours et Gerets s'envolera bien pour entraîner le club saoudien d'Al Hilal. En coulisses, une version revient avec insistance. Si Gerets est parti, ce n'est pas la faute d'un mauvais timing, mais plutôt la faute de Pape Diouf. Le président aurait vu d'un mauvais oeil la notoriété grandissante d'Eric Gerets et aurait manoeuvré pour ne pas prolonger l'entraîneur belge tout en sortant la tête haute de cette histoire.
Cette semaine, d'autres éléments ont contribué à fragiliser la position de Pape Diouf. Ils montrent également que le président est prêt à aller au clash. Tout d'abord, il a accordé une interview au journal L'Equipe Magazine. S'il s'est empressé de relativiser la teneur de ces propos, Pape Diouf a tout de même employé un ton corrosif dans les colonnes du journal. Vincent Labrune, président du conseil de surveillance de l'OM et proche de RLD en prend pour son grade: "Je me suis rendu compte qu'il voulait m'imposer certaines choses", expliquait Diouf. "Je lui ai donc répondu : "Certaines décisions, si tu penses les prendre, il faudra que tu viennes poser ton cul là où j'ai mis le mien". A l'OM, c'est moi qui décide."
Diouf, un bon bilan et pourtant
Enfin, point d'orgue de la guerre interne qui règne à Marseille, le président olympien a séché le dernier conseil de surveillance, organisé à Paris, mercredi. Le président se justifie comme il peut et continue de tacler. "J'ai appris deux jours avant seulement que cette réunion se tiendrait mercredi. Or, on s'était engagé, dès le dimanche, à fêter ce même jour l'équipe des 16 ans championne de France. Je me demande si on n'a pas annulé puis reprogrammé ce conseil de surveillance dans la précipitation afin que les membres originaires de Marseille n'aient pas le temps nécessaire pour s'organiser et ainsi se rendre à cette réunion. Ce n'est pas sur la place publique que je vais commenter cela. Une chose est sûre : Je ne recevrai des leçons de personne et de nulle part."
Pape Diouf est en guerre avec Vincent Labrune et son absence s'explique également car il n'a pas envie de lui rendre des comptes. Lors de cette réunion, Labrune avait prévu de demander des comptes à Diouf sur l’absence de titre cette saison. L’écart de budget en Bordeaux (85 millions d’euros) et Marseille (115 millions d’euros) étant selon lui une circonstance aggravante. Vincent Labrune et Robert-Louis Dreyfus n'ont que très peu apprécié l'attitude de Pape Diouf. Le conseil de surveillance, présidé par Labrune, possède le pouvoir de révoquer le mandat du président exécutif, mais il se pourrait que Pape Diouf quitte ou soit invité à quitter l'OM avant la prochaine réunion.
Malade, le propriétaire de l'OM va devoir jouer serré, lorsque Diouf quittera le club. Le bilan de Pape Diouf à la tête de l'OM est bon. Il a rempli les objectifs que RLD avait lui même fixé l'hiver dernier lors d'une interview fracassante dans L'Équipe. De plus, Diouf sait très bien que les Marseillais le soutiennent.

Les dessous du sport.fr

Vendredi 12 Juin 2009 - 21:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par winnersom le 12/06/2009 22:00
Il est vraiment temps qu'il parte RLD, si Pape Diouf est remercié, om peut dire adieu à la stabilité qui regnait ces derniére années, et puis ce labrune pour qui il se prend, kil degage et vite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter