Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pénalty ou non, voici quelques éclairages sur le match Sénégal-Tunisie



Pénalty ou non, voici quelques éclairages sur le match Sénégal-Tunisie
De nombreux événements ont marqué les fans du foot dans la rencontre qui a opposé le Sénégal à la Tunisie en demi finale de la Coupe d'Afrique des Nations hier dimanche. Dans ce match, des pénalties ratés, un carton donné à Kalidou Koulibaly, une montée d'adrénaline jamais connue jusque-là par les Sénégalais depuis des lustres! Après moultes interpellations, voici la documentation proposée par le journaliste Adama Ndione.

■ #LA_MAIN_DE_GANA N'ÉTAIT #PAS_SIFFLABLE:

Quand Mr #Weyessa_Bamlak_Tessema est allé parler au car où il y avait le Français Benoît Millot responsable principal de la VAR, assisté de Redouane Jiyed du Maroc et de Mahmoud Abu Elregal de l'Egypte, voici son dialogue avec le car, ce qui s'est dit en Anglais: "...Montre-moi le ralenti, pas trop vite s'il vous plait, il faut y aller plus lentement...ok ok ok, la balle va vers sa main, il n'y a pas pénalty, merci beaucoup, j'annule le pénalty, la faute n'est pas intentionnelle...".

Ici je vais parler sous le contrôle de Bilal Sene ou de Diealse Sylla qui sont des arbitres internationaux. Selon la loi 13 (suite de la loi 12), il y a pénalty si le ballon si [...] "le contact est jugé délibéré (ou non) en prenant en compte le mouvement de la main vers le ballon (et non du ballon vers la main) et la distance entre l'adversaire et le ballon (effet de surprise), la position de la main n'entraînant pas nécessairement une faute donc pas de pénalty". Il faudra alors clarifier que trois éléments ont entraîné l'annulation du pénalty:

● le geste de #Gana Guéye n'était pas délibé;
● le mouvement était "le ballon vers la main" et non "la main vers le ballon";
● la distance entre le coup de tête de Sané et la main de Gana était de moins de 2 mètres.

La décision de l'arbitre était justifiée. Enfin une qui soit favorable au Sénégal depuis des décennies. L'arbitre applique les lois 12 et 13. Sur l'action la main ricoche car elle vient d'un coup de tête de déviation et ça va vers la main. #Gana_Guéye essaye de l'enlever au dernier moment, en plus du fait que c'était un ballon centrifuge (des buts vers le rond central) et non centripète (vers les buts). Mr #Tessema a apprécié.

■ LE #CARTON_JAUNE DE KOULIBALY:

Ce second avertissement depuis les 8e de finale le prive de facto de la finale de ce Vendredi. Il faut rappeler qu'il avait déjà été averti lors du 8e de finale contre l'#Ouganda. Il faisait partie des 3 joueurs sous le coup d'une suspension, avec #Badou_Ndiaye (averti lors du même match) et #Mané contre le #Bénin en quarts.

Il est possible de faire un recours sur le carton jaune, afin de voir s'il y a moyen de le faire annuler. Seulement voilà, le bémol est qu'il sera très difficile car ici l'arbitre n'a commis aucune erreur manifeste. Il y a main, pénalty et carton jaune. Vu sous cet angle les chances sont vraiment minimes. Maintenant pourquoi s'inquièter vu que ceci est un tournoi où on veut être meilleur...? Par le passé des équipes ont été privées de leur meilleur défenseur en demies, et sont allées prendre le trophée.

La Tunisie l'a fait chez elle en 2004 en battant le Maroc 2 à 1 sans son capitaine #Khaled_Badra, pillier de la défense. Pareil pour la France qui a vu #Laurent_Blanc injustement exclu en demi-finale face à la #Croatie suite à une provocation de #Slaven_Bilic. La suite, avec un #Franck_Lebeouf qui remplace Blanc et sort un match de malade neutralisant Ronaldo, pour un 3-0 éclatant face au grand Brésil.

■ LA #CAF NE S'EST #PAS_ADAPTÉ À SON PASSAGE À 24:

L'erreur de la CAF sur ce coup est à signaler: l'instance du football africain ne s'est pas adapté à son tournoi passé de 16 à 24 équipes. Dans les #tournois_FIFA à 24 (mondial U17, U20 et Coupe du monde féminin, les cartons sont remis à zéro après les 8e de finale, et non dès la fin du 1er tour. Ce qu'il faut comprendre c'est que dans un tournois à 16, en sortant du 1er tour on va directement en quart de finale.

Théoriquement alors "il ne reste que 3 matchs à jouer", où aucun joueur ne doit avoir plus d'un carton. Dans le tournoi à 24 (plus haut) après les 8e il ne reste plus que 3 matchs à disputer, comme je viens de l'expliquer. Du coup une adaptation de la CAF s'imposait, en procédant à l'annulation à partir des 8e, et non à partir du 1er tour (dans les CAN à 16).

Adama Ndione

Salif SAKHANOKHO

Lundi 15 Juillet 2019 - 19:44




1.Posté par PATRIOTIKUS le 16/07/2019 09:40
A TOUS SENEGALAIS, DRAPEAU NATIONAL SUR TOUS LES BALCONS, TOUTES LES PORTES DES MAISONS. COLORIONS LE PAYS TOUT ENTIER POUR QUE NOS GAINDE SENTENT DANS LEUR FORT INTERIEUR LE SOUTIEN DE TOUTE LA NATION.........NA DEUK BI VERTE JAUNE+ ETOILE AK ROUGE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter