Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Petrosen: le DG Mamadou Faye accablé



Petrosen: le DG Mamadou Faye accablé
« Le Témoin » vous avait annoncé la semaine dernière une crise au sein de Petrosen. Les deux directeurs de Petrosen Holding et Petrosen Exploration Production se sont rencontrés. D’après sa source, la rencontre s’est tenue au siège de Petrosen à Hann. Il y avait la présence effective du bureau de l’Amicale. Eh bien c’est le même président de l’Amicale que Le Témoin avait joint l’autre jour et qui avait nié le mouvement d’humeur dans la boite en indiquant qu’il n’était « pas au courant », qui a introduit les débats en revenant sur les causes de leur courroux !  Il a dû être au courant entretemps…

Dans les motivations des protestataires, il y avait le manque d'informations sur la restructuration en cours de l’entreprise, le non-paiement des augmentations promises, le non démarrage des activités de la Holding toujours aux mains du Dg Mamadou Faye et Petrosen E&P S.A. managé par l’ingénieur Joseph Oufam Médou pendant que Petrosen Trading et Services (TS) ou Petrosen Aval dirigé par El Hadji Manar Sall déroule allégrement son programme d'activité.

A cet effet, le Dg de la Holding, Mamadou Faye, a reconnu que pour le moment il ne gère que les affaires courantes. Cela du fait que, depuis le départ de l'ancien Pca et l'arrivée du nouveau, qui n’est autre que l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Pr Mary Teuw Niane, le président de la République leur avait demandé de tout geler. Pour l’histoire de la grille salariale, la source de nos confrères souligne que le directeur général a confirmé que les employés de TS ont de meilleurs salaires que leurs autres collègues. Une chose illégale. Il a même indiqué, d’après toujours la source, que le président de la République a demandé de tout arrêter. 

En réalité, la colère des travailleurs de Petrosen Holding et Petrosen E&P S.A. trouve son origine dans le manque d’engagement notoire du Dg Mamadou Faye. Ce dernier aurait mis le coude sur tout le mécanisme de prise en charge de la nouvelle grille des travailleurs de Petrosen qui ont été affectés au niveau de ces deux entités depuis la nomination des différents directeurs généraux en janvier 2020. Il est même prétendu dans les couloirs que le DG Mamadou Faye, qui est à la retraite depuis près de trois ans, serait de mèche avec les travailleurs. Il ne respecterait pas les consignes venant du président de la République surtout qu’il a profité du départ de l’ex-Président du conseil d’administration, Abdourahmane Seck dit Homère, pour remettre en cause tout un ensemble d’acquis obtenus par les travailleurs.

D’ailleurs, l’on nous signale qu’il a « déchiré » le contrat de location que Petrosen E&P» S.A. Joseph Oufam Médou qui devait déménager aux alentours du marché Kermel pour mener «Petrosen E&P» S.A., à travers les activités d’exploration et de production pétrolière et gazière qui seront renforcées, car depuis sa création en 1981, Petrosen, qui est l’instrument d’application de la politique pétrolière de l’Etat du Sénégal, ne s’était concentrée que sur la promotion du bassin sédimentaire. Seulement les mauvaises langues du côté de Hann disent que Joseph Oufam Médou peine à prendre son indépendance vis-à-vis de Mamadou Faye qui exerce un ascendant énorme sur lui et avec qui il a cheminé pendant toute sa carrière jusqu’à devenir son numéro deux à Petrosen.

Tous les deux sont des ingénieurs géologues. On comprend ainsi leur proximité. Ce contrôle Mamadou Faye ne peut pas l’exercer sur El Hadj Manar Sall de Petrosen Aval qui a réussi à prendre ses marques puisqu’il a déménagé vers Mermoz aux abords du siège de Dakar Dem Dikk. En homme de sérail, très respecté dans le milieu des hydrocarbures, El Hadji Manar Sall, ce diplômé de Hec Paris connaît bien le secteur où il a passé plus d’une trentaine d’années dans les grandes compagnies pétrolières. Avant son nomination, M. Sall appuyait le ministère du Pétrole et des Energies au niveau de l’aval. Le renforcement de ce département devrait permettre de lancer les réseaux de distribution et créer toute une série d’industries liées au pétrole et au gaz. Bref, si Manar Sall déroule (au fait, on se demande si son épouse est enfin retournée à son poste à l’ambassade du Sénégal à Washington !), du côté de Mamadou Faye et Joseph Oufam Médou, ça cale. 

Le Témoin

AYOBA FAYE

Mardi 29 Septembre 2020 - 10:03




1.Posté par Thieuylii le 01/10/2020 14:57
Ne vous inquiétez pas Monsieur Faye ! L'oncle biologique est toujours le PCA bien écouté ! Bouffez encore et encore !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter