Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Poursuite des combats dans l'est libyen

Selon des sources proches des forces loyalistes, au moins 12 officiers libyens ont été tués dans un raid méné hier par des militants de l'État islamique contre un siège des forces de sécurité à Sabratha à l'est du pays



Des responsables locaux ont déclaré à la BBC que des militants radicaux ont brièvement occupé le centre de la ville mais se sont ensuite retirés.

Le chef du conseil militaire de Sabratha, Taher Al Gharaballi, a révélé que les corps décapités de douze officiers ont été trouvés autour de la zone qui a été brièvement occupée par les insurgés. Cinq selon le chef militaire sont toujours portés disparus mais il estime qu'ils ont été tués.

Des témoins affirment que parmi les assaillants figurent des ressortissants tunisiens, mais aussi des Libyens . Sabratha est réputé être un repaire clandestin des djihadistes de l'Etat islamique. Certains pays occidentaux et voisins ont signalé que les insurgés ont des centres de formation dans cette localité. La semaine dernière, les avions de guerre américains ont bombardé un bâtiment à la périphérie de Sabratha, ciblant un important membre des djihadistes. Près de 50 militants ont été tués. La plupart étaient des ressortissants tunisiens.

Les experts signalent que la principale base en Libye des islamiste se trouve dans le centre-ville de Syrte, où le groupe a procédé à des exécutions publiques et des pendaisons pendant plusieurs mois. Les insurgés ont également utilisé leur fief pour lancer plusieurs attaques contre les terminaux pétroliers dans l'est du pays.

Source: BBC Afrique



Jeudi 25 Février 2016 - 07:02