Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle au Togo: paroles de candidats



La présidentielle au Togo aura lieu le 22 février prochain. Au pouvoir depuis 2005, Faure Gnassingbé est candidat à un quatrième mandat. Pour ce scrutin désormais à deux tours et ouvert à la diaspora, six candidats font face au président sortant. RFI leur a donné la parole avant l'ouverture de la campagne ce 6 février.

Le président sortant, Faure Gnassingbé, brigue un quatrième mandat avec sa formation, l'Union pour la République (Unir). RFI a reçu son représentant, le ministre des droits de l'Homme Christian Trimua.

Jean-Pierre Fabre est président de l'Alliance nationale pour le Changement. En 2015, il avait été le principal challenger de Faure Gnassingbé avec 35% des suffrages.

Ancien vice-recteur de l'Université du Bénin à Lomé, Aimé Tchabouré Gogué est candidat pour la deuxième fois à la présidentielle togolaise pour l'Alliance pour la démocratie et le développement intégral (ADDI). En 2015, il avait rassemblé 4,3 % des voix. Son conseiller politique, François Kampatib, a accepté de répondre aux questions de RFI en son nom.

Komi Wolou est le secrétaire national du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), plusieurs fois porte-parole des regroupements politiques. Il est également professeur des universités et tente, pour la première fois, sa chance pour la présidentielle.

Mohamed Tchassona Traoré, président du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD), a été candidat malheureux au scrutin présidentiel de 2015 avec seulement 0,9 % des suffrages. Il se présente pour la deuxième fois.

Avant de passer à l'opposition, Agbéyomé Kodjo a été le Premier ministre de Gnassingbé Eyadema. Il est désormais à la tête du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD).

Ancien membre de la coalition d'opposition C14, Georges-William Assiongbon Kouessan est pharmacien. Président du parti Santé du peuple, il tente la bataille à la présidentielle pour la première fois. Il pense qu'il faut une transition de trois ans pour remettre le Togo sur la voie démocratique.

Rfi

Jeudi 6 Février 2020 - 18:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter