Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








Présidentielle de 2012 : Me Wade se dit « convaincu » de sa réélection le 26 février


Rédigé le Mercredi 8 Février 2012 à 01:01 | Lu 330 commentaire(s)


Vu le nombre de jeunes qui l’acclame dans ces différents meeting de campagne, le président sortant Me Abdoulaye Wade a déclaré qu’il est « sûr » de sa réélection lors de la présidentielle du 26 février prochain. C’était à l’occasion d’une caravane dans des quartiers de Dakar.


Présidentielle de 2012 : Me Wade se dit « convaincu » de sa réélection le 26 février

« Je suis sûr de ma réélection », a dit Abdoulaye Wade qui s’adressait à la presse sur les marches du palais, après avoir sillonné quelques rues de la capitale accompagné de son épouse.

Le cortège du candidat a emprunté la Corniche, puis s’est rendu aux allées du centenaire, les allées Niary Tally, l’avenue Bourguiba, le marché HLM avant de regagner le palais. Le candidat des FAL, debout dans son véhicule, a serré les mains des militants venus à sa rencontre.

Sur l’avenue Bourguiba, la caravane du président de la République a croisé celle du candidat Macky Sall sans incident.

Interrogé encore sur la limitation du nombre de mandats imposée par la Constitution et principal cheval de bataille de l’opposition qui récuse sa candidature, Abdoulaye Wade a répondu que « Senghor a fait 20 ans de pouvoir, son successeur Abdou Diouf, 19 ans et que lui en est à 12 ans ».

Pour le candidat des FAL 2012, la retraite « n’est pas pour demain ». Au sujet de son âge, il a souligné que « l’homme politique le plus âge, Amadou Mactar Mbow, selon lui, se trouve plutôt dans l’opposition ».

Il a déclaré qu’il va prier sur les tombes de ceux qui brandissent contre lui l’argument de son âge.

Sa candidature est la seule contestée par l’opposition et la société civile, réunies dans le mouvement du 23 juin (M-23). Depuis quelques mois, ce mouvement politique et citoyen brandit l’astuce de l’anti-constitutionnalité de la candidature du président sortant qui a déjà brigué deux mandats présidentiels et sollicite un troisième.

 

Le président sortant a entamé sa campagne électorale à Mbacké (Intérieur du pays). En ce qui concerne le choix, le candidat Wade a affirmé que ce choix lui porte chance. Il est également important de noter, cette localité (Mbacké) est le fief des confréries mourides et Tidjanes. Et cette couche religieuse à une certaine influence pendant les élections au Sénégal. 





Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports