Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Prise de Sloviansk: pas de réactions à Moscou, un «tournant» pour Kiev

Pas de commentaire à Moscou sur la reprise de Sloviansk par les forces ukrainiennes. On s'y attendait, mais peut-être pas si vite. Depuis quelques jours, les insurgés demandaient de l'aide à Moscou, affirmant qu'ils ne pourraient plus tenir très longtemps. Pour Kiev, il s'agit d'un « tournant », mais il reste encore beaucoup à faire.



Un homme des forces armées ukrainiennes garde un check-point près de Sloviansk, le 4 juillet 2014. AFP PHOTO/ GENYA SAVILOV
Un homme des forces armées ukrainiennes garde un check-point près de Sloviansk, le 4 juillet 2014. AFP PHOTO/ GENYA SAVILOV

La télévision russe mettait l'accent samedi soir sur la situation humanitaire catastrophique dans l'est de l'Ukraine. Cela a-t-il joué dans la décision apparente de Moscou de ne pas renforcer son aide militaire ?

Donetsk n'a plus d'électricité depuis un mois, donc plus d'eau. Un canal a été détruit hier, accentuant la pénurie. D'après le HCR environ 100 000 Ukrainiens ont fui l'est de l'Ukraine pour la Russie. Le mouvement séparatiste risquait de devenir moins populaire.

Ce qui ne veut pas dire que Moscou va relâcher la pression sur l'Ukraine, mais elle prendra sans doute une autre forme. La justice russe a ouvert plusieurs enquêtes et lancé des mandats d'arrêt contre des responsables politiques ukrainiens. Moscou veut instaurer des mesures protectionnistes contre l'entrée des marchandises ukrainiennes, alors que le commerce avec la Russie est vital pour l'Ukraine, et que tout l'est du pays va être à reconstruire. (→ À RELIRE : Ukraine: les séparatistes pro-russes fuient leur fief de Sloviansk)

Un « tournant »

À Kiev, peu après la prise de Sloviansk, le président Petro Porotchenko a prononcé un bref discours, dans lequel il indique qu' « il s'agit d'un tournant dans notre combat contre les rebelles [et] pour le retour à une vie normale dans la région du Dombass, qui constitue une partie indissociable de notre grand et fort pays européen. » Il a également précisé qu'il avait donné «tous les ordres nécessaires » pour apporter de l'aide humanitaire à Sloviansk et dans toutes les autres localités qui en auraient besoin. « De même, a-t-il ajouté, les habitants doivent recevoir immédiatement leurs retraites, leurs bourses et les autres versements dus par l'Etat. » Il s'est engagé en outre à reconstruire les infrastructures et les immeubles détruits.

Journaliste au quotidien Oukraïnska Pravda, Iryna Slavinska estime quant à elle qu'il y a encore beaucoup de problèmes à résoudre, mais qu'un pas en avant très important au niveau psychologique venait d'être franchi. « Cette ville, c'était surtout le centre des terroristes anti-Ukrainiens, [...] là où ils retenaient les otages. » La journaliste s'interroge également sur l'efficacité des troupes ukrainiennes, liée selon elle à un meilleur renseignement militaire. Ceci étant, on ne peut parler, selon elle, de « victoire, car il reste beaucoup de villes et de village à libérer [...], et il y a aussi le problème de la frontière entre l'Ukraine et la Russie, qui n'est pas fermée. Il y a des armes et des militaires qui passent. » Selon elle, cette libération, ainsi que celle de Kramatorsk, va « tout de même aider beaucoup l'esprit général de la population ukrainienne. »

Source : Rfi.fr
 



Dimanche 6 Juillet 2014 - 07:14