Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Proche-Orient : rapt, meurtres et escalade de la violence



Proche-Orient : rapt, meurtres et escalade de la violence

3 août 2014, 07h30 - Israël a annoncé cette nuit une trêve humanitaire dans la majeure partie de bande de Gaza qui doit démarrer à 10 heures locales ce matin pour une durée de 7 heures.

Seules quelques zones de l'est de la ville de Rafah ne connaîtront pas d'accalmie.

 

Une accalmie pour soulager les civils

L'arrêt des combats doit permettre d'acheminer des vivres, des médicaments et du matériel pour les civils et le retour éventuel des déplacés. Quelques 10.000 Palestiniens ont quitté leur foyer depuis le début des combats il y a quatre semaines.

 

Une trêve fragile

Les précédentes trêves n'ont guère duré longtemps et le ministère de la Défense prévient déjà que les combats reprendront en cas d'attaque.

Cette trêve intervient au lendemain du bombardement par l'aviation israélienne d'une école gérée par l'UNRWA, l'agence de l'Onu chargée de l'aide aux réfugiés palestiniens, à Rafah, suscitant l'indignation de la communauté internationale.

 

Le bilan humain de l'opération "Bordure protectrice", lancée le 8 juillet par Israël, frôle désormais les 1.800 morts (1.775) dans le territoire palestinien, en majorité des civils, selon les services de santé de l'enclave. Côté israélien, 64 militaires sont morts, auxquels s'ajoutent trois civils tués par des tirs de roquettes.

 


Dépéche

Lundi 4 Août 2014 - 09:12