Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC: 30 personnes condamnées à mort après des affrontements entre deux groupes musulmans



La justice a rendu son verdict ce samedi 15 mai dans le procès tenu depuis vendredi à Kinshasa, en RDC. Trente personnes ont ainsi été condamnées à mort pour leur participation aux violences contre la police ayant marqué, jeudi 13 mai, la fin du ramadan à Kinshasa, selon des sources judiciaires.

Pour rappel, jeudi 13 mai, des affrontements violents ont opposé des groupes de musulmans. La police est intervenue pour tenter de calmer la situation mais elle a été prise à parti. Un policier, au moins, a été tué. Des vidéos circulent qui montrent ce policier mort auquel les manifestants boutent le feu.

Pour un représentant du mouvement musulman à kinshasa, ce qui s’est produit « est une honte pour notre communauté. Il s’agit de tensions entre deux tendances musulmanes de Kinshasa qui ne parviennent pas à s’entendre au sein de la Communauté islamique du Congo (COMICO). La toute, toute grosse majorité des musulmans présents au Stade des Martyrs étaient venus pour prier, pour faire la fête pour cette fin de ramadan. Mais des petites minorités agissantes des deux mouvements antagonistes avaient juré qu’ils n’accepteraient pas qu’une des deux factions mène la prière. Les affrontements ont tout de suite explosé. Il n’a même pas été question de prier. C’est une honte pour notre communauté. Nous sommes pacifistes. La mort de ce policier,les images qui circulent sur les réseaux sociaux ne représentent pas les musulmans de Kinshasa ou de la République démocratique du Congo ».

AYOBA FAYE

Samedi 15 Mai 2021 - 11:50