Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC: confusion politique dans la Tshopo

En RDC, le gouverneur du Kasaï Central, Martin Kabuya, a été déchu à la suite d'une motion de défiance. Celui du Kwango a démissionné, devançant ainsi la motion de défiance qui le visait. Cependant, dans la province de la Tshopo, il y a encore des confusions quant à l'issue du vote organisé à l'assemblée provinciale.



RDC: confusion politique dans la Tshopo
Avec des allures d'un coup de force, un haut gradé de la police apparaît à la télévision locale encadré par deux policiers. Au nom du comité provincial de sécurité, Jonas Kanakange, commissaire provincial de la police, apporte son soutien aux autorités locales qui, selon lui, restent en fonction. Pour cet officier supérieur, la motion de censure qui visait le gouverneur Walé Lufungula et son équipe a échoué parce que, ajoute-t-il, elle n’a pas obtenu la majorité des voix requises.
 
Le haut gradé met en garde quiconque tenterait d'affirmer d’autres résultats que ceux annoncés pendant la plénière. Sur 28 votants, il fallait en avoir au moins 15 voix en faveur de la motion. Mais seuls treize députés ont voté pour, tandis que dix l'ont rejetée, et cinq bulletins ont été déclarés nuls.
 
Curieusement, juste après le départ du gouverneur, le président de l'Assemblée provinciale a changé d'avis. Pour lui, le gouverneur et son équipe sont bel et bien démissionnaires. Il y a eu erreur dans l'évaluation des suffrages exprimés, a-t-il soutenu. La confusion est à son comble à Kisangani, capitale de la province de la Tshopo. Le général Jonas Kanakange dit aussi que le conseil de sécurité a voulu prévenir le désordre.


Dimanche 28 Juin 2020 - 10:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter