Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

RDC: fin de la première campagne gratuite de chirurgie cardiaque à Lubumbashi

En République démocratique du Congo (RDC), la première phase de la campagne de chirurgie cardiaque gratuite a pris fin, vendredi 1er avril, à Lubumbashi. Dix-huit enfants souffrant de malformation cardiaque ont été opérés avec succès. Environ dix enfants ont même quitté l’hôpital. Les autres sont encore en soins intensifs.



C’est la première fois qu'une opération à cœur ouvert est effectuée à Lubumbashi. Cette campagne vise non seulement à sauver la vie des malades mais également un transfert des compétences au personnel soignant congolais car, jusque-là, les malades étaient transférés à l'étranger pour des soins. La campagne a été organisée par la fondation canadienne Centre médical diamant.
 
Seize spécialistes en chirurgie cardiaque ont conduit ces opérations au Centre médical Diamant, de Lubumbashi. Ils viennent des États-Unis, du Canada et de Suisse. Ils ont travaillé avec ĺe personnel soignant congolais, sur place, un moyen de transmettre des techniques de chirurgie cardiaque.
 
« Ah, c’est super ! »
Logaince Mbayo est un infirmier. Il a appris comment fonctionnent certains appareils: « La machine de circulation extra corporelle, j’ai lu cela dans les livres et vu sur internet. Mais ce n’est pas ce que j’ai vu en vrai. C’est exceptionnel ! Arrêter un cœur et ensuite utiliser une machine extra corporelle… Ah, c’est super ! »
 
Malgré sa qualité de chirurgien, le Docteur David Mutombo n’avait jamais pratiqué d’opération à cœur ouvert. Il vient de participer à une dizaine de chirurgies cardiaques: « J’ai participé à quinze opérations et j’ai vu beaucoup de choses à apprendre. On arrête le battement du cœur. On travaille pendant deux heures sur un cœur qui ne bat pas et puis on relance le battement cardiaque.... C'est quelque chose à voir, à maitriser et à assimiler. Je crois qu’avec les prochaines missions, nous aurons un peu plus grandi en chirurgie cardiaque, évidemment. »
 
Une dizaine d’autres médecins anesthésistes et chirurgiens ont aussi assisté à leurs premières chirurgies cardiaques. La Fondation Centre médical diamant espère qu’après cinq campagnes, les médecins congolais pourront mener cette chirurgie en RDC.

RFI

Dimanche 3 Avril 2022 - 15:38


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter