RDC: l'UDPS se prépare à accueillir la dépouille d'Etienne Tshisekedi

C’est confirmé, la dépouille d’Etienne Tshisekedi sera rapatriée à Kinshasa le 12 mai. Le gouverneur de la capitale en a été informé officiellement par la famille de l’opposant et des responsables de l’UDPS, son parti. Le secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund se rendra à Bruxelles le 9 pour ramener la dépouille à Kinshasa. Les préparatifs pour l’inhumation au siège de l’UDPS sont en cours, mais l’architecte du mausolée où doit reposer le corps de l'opposant a été interpelé.



RDC: l'UDPS se prépare à accueillir la dépouille d'Etienne Tshisekedi
Boulevard Lumumba, à Limété, des membres de l’UDPS sont en effervescence au siège de leur parti. Ils sont venus nombreux se rassurer du début des travaux de construction du mausolée où devra reposer le corps de leur leader Etienne Tshisekedi.

C’est la famille du défunt et la direction politique du parti qui ont pris cette décision. Une décision intervenue après le désaccord constaté dans les discussions avec les autorités urbaines sur le lieu d’inhumation de l’opposant historique.

L'architecte du mausolée interpelé

Le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, est donc allé le dire de vive voix au maire de la capitale André Kimbuta. La famille Tshisekedi et l’UDPS ont refusé de modifier la date du 12 mai fixée pour l’arrivée du corps à Kinshasa, comme il leur a été demandé.

Entre-temps, la police criminelle a interpelé l’architecte Bruno Michaux, de nationalité belge, c’est lui qui a remporté le marché pour la construction du mausolée. Il a été retenu toute une nuit, et devra se présenter encore une fois ce lundi.

RFI
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 7 Mai 2017 - 12:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter