Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Raddho, Lsdh et Amnesty international en guerre contre les grenades lacrymogènes de la police



Raddho, Lsdh et Amnesty international en guerre contre les grenades lacrymogènes de la police
L'usage des grenades lacrymogènes par la police lors des opérations de maintien de l'ordre a beaucoup fait jaser ces derniers jours, avec des engins qui ont atterri dans l'école Adja Mame Yacine Diagne, le 09 mars dernier, alors que les limiers dispersaient la manifestation de l'opposition en centre ville.
Les organisations de défense des droits humains, qui renseignent que lundi, "un autre établissement scolaire élémentaire, situé à Mbacké dans la région de Diourbel, a reçu les mêmes projectiles lors de la répression par la police d’une grève des élèves d’un collège d’enseignement public de la ville", a fermement condamné l’usage inapproprié des grandes lacrymogènes par la police lors des opérations de maintien de l’ordre, dans un communiqué parvenu à PressAfrik.

La Raddho (Rencontre africaine de défense des droits de l'Homme), la Lsdh (Ligue sénégalaise des droits humains) et Amnesty international rappelle que l'usage des grenades lacrymogènes dans les écoles présentent de graves dangers pour la santé des enfants.
Ces organisations appellent la police "à s’abstenir de tout usage abusif et inapproprié des grenades lacrymogènes lors des opérations de maintien de l’ordre, en particulier lorsque les théâtres d’opérations se situent à proximité des établissements d’enseignement préscolaires et élémentaires qui accueillent de très jeunes enfants


 
 

AYOBA FAYE

Mardi 13 Mars 2018 - 22:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter