Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Réformes constitutionnelles: Macky pourra-t-il compter sur son nouveau ministre de la Justice qui a avoué ses limites dans le domaine



Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Me Malick Sall
Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Me Malick Sall
Le calendrier des réformes constitutionnelles annoncées avec la mesure phare qui concerne la suppression du poste de Premier ministre sera-t-il bien coordonné par le tout nouveau ministre de la Justice Me Malick Sall.  En effet, lors de la passation de service, le nouveau patron du département de la Justice  a confié à son prédécesseur, constitutionnaliste,  Ismaila Madior Fall ses limites d ans le domaine constitutionnel.

Pourtant habitué des cours et tribunaux, Me Malick Sall a clairement avoué devant les journalistes, qu'en tant qu’avocat, il ne pourra pas vraiment briller s’il s’agit du Droit constitutionnel, et qu’il compte sur son devancier en cas de besoin.  « Je suis avocat, mais pas un constitutionnaliste. Donc, j’aurai des limites, mais si j’ai la chance de vous avoir à portée de main, je vais vous solliciter », avait t-il confié lors de son installation officielle à la tête du ministre de la Justice.

Alors que le président de la République Macky Sall entame son deuxième mandat de 5 ans sous le sceau du « fast- track », des réformes constitutionnelles qui vont entraîner la suppression du poste de Premier ministre et d'autres changements ont été lancées. Reste à savoir si Me Malick Sall sera à la hauteur du dévouement de son prédécesseur pour coordonner et valider les voeux du Président Macky Sall.
 


 

Fana CiSSE

Vendredi 19 Avril 2019 - 13:16




1.Posté par Ngam Amadou le 19/04/2019 16:07
Dans votre article vous avez rapporté les paroles du nouveau ministre de la Justice Maître Malick Sall qui avec beaucoup de modestie et d humilité rend hommage à l expertise de son predecesseur en l invitant à continuer à s investir pour l amélioration du système judiciaire de notre pays.
Le plus important est la réussite du projet du chef de l Etat pour le bonheur des populations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter