Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Report production du premier baril de pétrole: le DG de la SAR confirme Woodside, contredit Macky en y mettant les formes



Report production du premier baril de pétrole: le DG de la SAR confirme Woodside, contredit Macky en y mettant les formes
Invité du plateau Jury Du Dimanche de i-Radio ce 28 juin 2020, le Directeur général de la Société Africaine de Raffinage (SAR) a assuré que la production du premier baril de pétrole au Sénégal peut être attendue au plus tard en 2023.  "La production est prévue entre 2022-2023. On a intégré les impacts de la pandémie et il y a ce glissement qui est encore contenu dans les fourchettes prévisionnelles parce que le vrai risque aurait été de n’avoir pas levé les fonds auparavant. Et le Sénégal a eu cette chance formidable d’avoir bouclé tout son processus avant que la pandémie n’inonde le monde en février. Nous sommes sécurisés parce que tous nos projets fonctionnent. Nous avons sécurisé l’approvisionnement à partir du Nigéria", a affirmé Serigne Mboup face au journaliste Mamoudou Ibra Kane

Pour rappel, dans un entretien accordé à Financial Times, le Président Macky Sall avait fait état du report de deux ans de la production du premier baril de pétrole au Sénégal en raison de la crise de la Covid-19. Avant la société Woodside ne prenne le contre-pied du chef de l'Etat sénégalais en déclarant qu'aucun report n'était prévu en ce qui concerne l'exploitation du pétrole. "Woodside prend note des récents rapports des médias indiquant que le Sénégal a été contraint de retarder ses premiers projets pétroliers et gaziers jusqu’à deux ans en raison de la pandémie. Woodside réitère que la production du premier baril de pétrole de la phase 1 de développement du champ de Sangomar, reste sur la bonne voie pour 2023, conformément aux directives précédentes", déclare la firme partenaire dans un communiqué.

Interpellé sur ces deux sorties contradictoires de Macky et de la société Woodside, Serigne Mboup qui confirme plutôt la société pétrolière australienne, en indiquant que Sangomar est en bonne voie pour la production du premier baril de pétrole en 2023, a tenu à ne pas froisser son patron. Selon lui, il n’y a pas de contradiction entre la déclaration du chef de l’Etat et celle de Woodside. Il parle, à son avis, le même langage.  

A propos du planning de réalisation de développement de Sangomar et GTA, Serigne Mboup assure cela a été un grand succès pour le Sénégal."En général, quand vous avez des découvertes en eau profonde, vous avez 7 ans pour arriver au « first-Oïl ». Le Sénégal a réussi une grande performance de pouvoir boucler en 4 ans tout ce processus avec des décisions qui avaient été prises mais surtout une volonté politique manifeste d’aller vite.", dit-il.


 

AYOBA FAYE

Dimanche 28 Juin 2020 - 12:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter