Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Reprogrammation du combat Siteu/Papa Sow: Pape Abdou Fall renonce

Désormais, c’est au Cng de prendre ses responsabilités pour donner une suite au combat qui devait opposer Papa Sow à Siteu le 5 décembre dernier. Le promoteur s'est désengagé de l'organisation du combat à une date ultérieure.



Reprogrammation du combat Siteu/Papa Sow: Pape Abdou Fall renonce
 C’est une situation alambiquée qui n'offre pas beaucoup de possibilités à Pape Abdou Fall. Coincé entre la volonté du Cng de reprogrammer le combat et la ferme décision des deux lutteurs de se faire payer leurs reliquats, parce qu'estimant avoir rempli leur part d'un contrat qui les aura fait poiroter plus de deux ans, le promoteur a tout simplement préféré se retirer. Il met ainsi le Cng devant ses responsabilités. C'est ce qui est ressorti de la réunion convoquée hier mardi par le Cng pour arrondir les angles, sans succès.

 Le promoteur Pape Abdou Fall accompagné de son collègue Fallou Ndiaye, le lutteur Siteu, son manager Max Mbargane et son président d'écurie Cheikh Niang, Papa Sow, accompagné de son manager Cheikh Ndiaye et de son président père Bâ, ont eu un tête-à-tête avec les membres du comité dont le président Ibrahima Sène, le porte-parole Adama Bop, le Directeur administratif Ndiamé Diop, le Dtn Khalifa Sow, le président de la Crd (Commission règlements et discipline) Souleymane Boune Daouda Diop. Ils ont discuté, mais n'ont pas trouvé une issue heureuse. Le président du Cng a campé le débat en invoquant les textes pour reprendre le combat.

Prenant la parole, Pape Abdou Fall s'en est pris à Max Mbargane dont il fustige l'attitude et le comportement, notamment en ne faisant rien pour empêcher que ses poulains l'abreuvent d'injures. Aussi, le même promoteur a dit renoncer à l'organisation du combat à une date ultérieure.

 Après avoir écouté le promoteur, le Cng n’a pas pris une décision séance tenante et promet d'évoquer la question en réunion de bureau, lundi, et peut-être prendre une position, rapporte le journal « L’Observateur ».

Moussa Ndongo

Mercredi 15 Décembre 2021 - 10:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter