Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Résultats provisoires présidentielle : Variations et incohérences des deux tableaux

Un travail de vérification, de confrontation et de calculs exhaustifs des différents tableaux fournis par une page Facebook favorable à Macky Sall et le journal «L’Observateur» met à nu des incohérences et variations assez dangereuses. PressAfrik avec ses techniciens ont pu se rendre compte que chaque fois les chiffres du candidat de la Coalition Bennoo Bokk Yaakar fluctuent selon la source. Or, ceux candidats de l’opposition restent constants.



PressAfrik a fait une étude comparative des chiffres publiés dans la page Facebook «avecmackysall» et le tableau sorti par le journal «L’Observatoire» dans son édition de ce jour. Il y a des similitudes manifestes. On dirait que l’un a sourcé l’autre. La différence entre ces deux tableaux c’est que la Coalition Bennoo Bokk Yaakar n’a publié que les résultats des cinq candidats en omettant les autres données qui complètent le tableau électoral.
 
Sur les deux tableaux, on sent une manipulation des données électorales. Une variation est notée sur les chiffres qui concernent le candidat Macky Sall par rapport aux quatre autres candidats. Après analyse, la majorité présidentielle confond parfois les bulletins nuls avec les voix de son candidat. Dans certains départements, les chiffres qui sont donnés jurent d’avec ceux affichés par les commissions départementales de recensement des votes.
 
Hormis ces remarques, il y a beaucoup de zones d’ombres dans les deux tableaux. Une amalgame subsiste entre les bulletins nuls et les suffrages exprimés. Ce n’est pas cohérent par rapport au total des votants, le cumul des résultats des différents candidats département par département. Un technicien signale d’ailleurs et confirme un internaute : «je remarque aussi que quand on enlève les bulletins nuls du nombre de votants, leur chiffre sur les votes valablement exprimés est incorrect».
 
A cet effet, PressAfrik vous propose une étude des tableaux et vous soumets les variations et incohérences. 



Mardi 26 Février 2019 - 15:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter