(Revue de presse du jeudi 02 mars 2017) Les accords de défense au menu de la visite d’Etat de Barrow



L’insécurité est le mot le plus utilisé dans la presse du jour. La TRIBUNE et LES ECHOS reviennent sur le crime crapuleux à Keur Mbaye Fall avec la mort du jeune immigré Mame Cheikh froidement fusillé devant sa villa. Ces journaux précisent que les malfrats ont voulu emporté de force son véhicule. LES ECHOS précisent que Mame Cheikh devait retourner en Italie la semaine prochaine.

Révélations dans l’affaire de l’assassinat de l’ex-vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental. WALFQUOTIDIEN informe que le présumé meurtrier, Samba Sow nie tout et oriente les regards vers deux femmes de l’Apr, celles-là même qui ont tenté le coup  en 2015 en lui proposant 500 000 fcfa pour introduire dans le véhicule de sa patronne des gris-gris.

Le TEMOIN informe que le chef de l’Etat veut un Plan consensuel de lutte contre la délinquance pour juguler la série d’agression, de braquages et de meurtres que connaît le Sénégal depuis quelques temps. Hier en Conseil des ministres, Macky Sall a donné des instructions fermes dans ce sens aux ministres des Forces Armées et de l’Intérieur. Le sujet est à la UNE du SOLEIL.

L’OBS informe qu’avec les premières arrestations notées dernièrement, la traque ne fait que commencer car l’Etat va mettre tous les délinquants et malfaiteurs hors d’état de nuire. Le plan qui est mis en place par le ministère de l’Intérieur est détaillé dans le journal.
En attendant, VOX POPULI informe que les malfaiteurs ne reculent devant rien. Dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 février, des malfaiteurs ont attaqué la clinique « Urgences cardio ». Deux télés à écran plat et une somme d’environ 600 000 fcfa emportés.

Le rapport macabre de la Protection civile est dans SUDQUOTIDIEN. Selon ce document, 1995 personnes ont perdu la vie en 2016 (651 par accidents de la route, 265 par noyade, 17 avec les effondrements d’immeubles). Le rapport est publié hier à l’occasion de la célébration de la Journée de la protection civile.

Pour l’histoire de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, l’AS informe qu’on va vers un rebondissement de taille. Selon le journal, l’enquête se poursuit et va déboucher inéluctablement sur l’interpellation des mis en cause en dépit de la ronde des médiateurs. Le journal ajoute que Karim Wade a appelé Khalifa Sall après le coup de fil de son père. Leur entretien portait sur l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif.

LIBERATION parle de la Convention entre l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) et Myna distribution. Le journal parle d’un scandale sans fin. C’est parce que les auditeurs ont découvert un autre scandale en étudiant la convention de 71 milliards qui lie les deux entités. Myna a encaissé 24 milliards à titre d’avance sans justificatifs.

Robert Sagna, « un rebelle » camouflet ? La question est à la UNE de DIRECT INFO. Le journal se pose cette question  suite à la sortie de l’ancien ministre et maire de Ziguinchor qui a plaidé pour un statut particulier pour la Casamance. Selon DIRECT INFO, si ce n’est pas l’indépendance de la Casamance qui est préconisée par Sagna, cela lui ressemble fort.

Non loin de la Casamance, c’est la Gambie. Son président Adama Barrow est attendu aujourd’hui à Dakar. Selon le QUOTIDIEN, cette visite est une rétribution de l’implication  décisive du Sénégal dans la résolution de la crise gambienne. ENQUETE informe pour sa part que « les accords de défense seront au menu de cette visite d’Etat ». D’où le titre à la UNE du journal, « Barrow en quête de protection ».
 


Jeudi 2 Mars 2017 - 10:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter