PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




(Revue de presse du lundi 08 janvier 2018) Barbarie !!!



(Revue de presse du lundi 08 janvier 2018) Barbarie !!!
La UNE de plusieurs journaux du jour est de couleur noire pour exprimer le deuil. Tous les journaux parlent des 13 jeunes exploitants forestiers froidement exécutés dans la forêt de Bofa en Casamance.

Barbarie ! Le mot est à la Une de la TRIBUNE et résume cette terrible tragédie. Samedi après-midi, SUDQUOTIDIEN informe qu’une quinzaine d’individus lourdement armés ont arrêté, rassemblé puis froidement abattu des jeunes exploitants forestiers dans la forêt de Bayotte. Bilan 13 morts et 7 blessés. VOX POPULI précise que les 3 blessés graves sont transférés à Dakar et que 10 des victimes sont originaires de Kolda. Une autre précision dans LES ECHOS, 3 bissau-guinéens font aussi partie des 13 victimes.

La colère du chef de l’Etat est dans DIRECT INFO. Dans L’AS, on apprend qu’il a réuni le Conseil national de sécurité dès la tombée de la nouvelle et a ordonné aux forces de sécurité de traquer les auteurs de cet acte criminel. Ce qui fait dire au SOLEIL, la traque aux assassins est lancée. Dans LE QUOTIDIEN, on apprend que deux jours de deuil national est décrété par le chef de l’Etat à compter de ce lundi pour honorer la mémoire des victimes.

ENQUETE précise pour sa part que cette affaire intervient sept jours après que le président dans son allocution de fin d’année a fait un clin d’œil pour la paix et au lendemain de la libération de deux combattants du Mfdc.

Sur les raisons d’une telle tuerie, le TEMOIN avance les contradictions entre les différentes factions notamment entre Salif Sadio et Cesar Atoute Badiate. Ce dernier est d’ailleurs pointé du doigt selon les premiers éléments de l’enquête selon LIBERATION. C’est la même information à la UNE de DAKARTIMES qui soutient que le dialogue est rompu et la situation se complique.

 En tout cas de façon générale, dans L’OBS, une source qui garde l’anonymat rapporte que le MFDC n’est ni de près ni de loin impliqué dans ce carnage.

Terminons sur ce dossier pour rapporter avec WALFQUOTIDIEN que les 350 rebelles démobilisés et basés à Rufisque dénoncent leur condition de vie et menacent même de retourner dans le maquis si rien ne change.  

Quelques informations sur l’aéroport… Le SOLEIL de ce jour a réalisé un large dossier sur l’Aéroport de Diass un mois après son ouverture. Selon le journal au 5 janvier plus de 2100 mouvements d’avions ont été notés pour plus de 200 000 passagers. Le SOLEIL ajoute qu’une cinquantaine de compagnies aériennes ont rejoint la plateforme alors que d’autres ne vont pas tarder. Il avance d’autres chiffres qui montrent que l’aéroport a trouvé son rythme normal c’est par exemple le volume total de 11.689.260 litres de kérosène livrés par Smcady ou les 27.000 clients reçus par la boutique Duty Free et ses 67.947 articles vendus.

Sur le plan social, le journal précise tout de même que le village de Kathialik contigu au mur de clôture de l’aéroport ne souhaite pas rejoindre la zone de recasement car ses habitants soutiennent qu’ils ne sont ni dans l’enceinte ni dans l’emprise du périmètre aéroportuaire. Du côté de AIBD SA on promet la poursuite des négociations pour un consensus fort et durable.

D’ailleurs dans L’AS on apprend qu’une cinquantaine de villages environnants de l’Aéroport s’est retrouvée en assemblée générale hier au village de Soune-Sérère pour dénoncer la pression foncière sur leur zone après la réalisation de l’aéroport.
 
 


Lundi 8 Janvier 2018 - 10:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter