Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



(Revue de presse du lundi 15 mai 2017) La paix s’approche en Casamance…



(Revue de presse du lundi 15 mai 2017)  La paix s’approche en Casamance…
La politique domine la presse du jour en faveur de la sortie du chef de l’Etat sur plusieurs sujets : taux de croissance, gouvernance, découvertes de gaz, les attaques de l’opposition, la situation au sein de son parti et dans la mouvance présidentielle. Le SOLEIL informe que le chef de l’Etat rencontrait ce dimanche des cadres qui ont décidé de le soutenir à travers la « Plateforme pour l’émergence et la citoyenneté au Sénégal ». Le constat du chef de l’Etat est que : « le Sénégal est dans une dynamique de progrès ». De ce constat et des attaques contre son opposition, SUDQUOTIDIEN résume, « Macky raille l’opposition et vante son bilan ». Plus loin dans VOX POPULI, Macky Sall traite ses opposants de menteurs notamment dans l’affaire du pétrole et du gaz. Il explique dans le journal que « la recherche pétrolière est une activité sérieuse, qui est régie par un code pétrolier, une loi qui définit tout le cadre d’intervention et personne ne peut s’amuser en cette matière sur les conventions pétrolières ». Pour ceux qui ont porté plainte contre l’Etat, Macky Sall répond dans le QUOTIDIEN, « les gens peuvent aller au pôle nord faire leur plainte ou à la planète mars ». Dans DIRECT INFO, il invite à la retenue tous ceux qui agitent la question du pétrole et à un débat sérieux.

Sur le volet politique, Macky Sall lance à ses partisans à la UNE de la TRIBUNE que « le linge sale se lave en famille ». Dans son camp, ZOOM INFOS informe que des ténors de l’Apr au cours d’un point de presse animé par Lat Diop, ont tous soutenu qu’Aliou Sall est un danger pour leur parti à Guédiawaye. Ils dénoncent une dictature du frère du chef de l’Etat et déclarent qu’ils ne se laisseront plus faire.

Malick Gakou parle d’Aliou Sall dans l’OBS. Selon le coordonnateur de Manko, « aux législatives, il ne s’agit nullement de prendre une quelconque revanche sur Aliou Sall «  et que « Manko Taxawu Senegaal n’est pas dans une alliance pour se partager des sièges de députés ».

Abdoulaye Baldé annonce une nouvelle coalition de l’opposition. Il le dit dans LES ECHOS où il précise, « j’ai mon agenda, j’ai ma vision, mais je suis de l’opposition ».

Pour les prochaines législatives, Jean Paul Diaz soutient dans WALFQUOTIDIEN que contrairement à ce qui se dit, en cas de victoire, c’est l’opposition qui va définir et exécuter la politique de la Nation. Il affirme qu’il appartiendra au président de la République d’entendre le peuple.

LIBERATION confirme les propos du ministre des Mines Aly Ngouille Ndiaye sur l’ancien PM, Abdoul Mbaye. Ce dernier était actionnaire dans une société d’exploitation de l’or. Aly Ngouille Ndiaye affirme qu’il a démissionné après avoir vendu 30 tonnes d’or et récolté au minimum 20 milliards de Fcfa. Le journal se pose seulement une question : si Abdoul Mbaye a vendu ses parts à son partenaire dans la gestion de cette société ou à  la société offshore qu’il contrôle et qui trône sur la mine d’or.

24HEURES parle de la sortie du livre d’Ousmane Sonko sur la gestion  du pétrole et du gaz au Sénégal. Selon le journal, de peur de représailles venant du pouvoir, les éditeurs locaux ont boudé ce colis piégé.

Thierno Alassane Sall est dans l’AS. Il a reçu ce week-end la visite d’Idrissa Seck venu lui présenter ses condoléances. Revenant sur les difficultés rencontrées par l’ancien PM et le soutien que lui avait accordé son défunt père, l’ancien ministre de l’Energie a indiqué qu’il faut combattre l’injustice d’où qu’elle vienne. Car, cela constitue un devoir religieux et suprême, dit-il.

Terminons avec ENQUETE qui pense que l’accalmie notée depuis plusieurs mois dans le Sud du pays pourrait aboutir à la fin du conflit casamançais. Le journal citant Jeune Afrique, ajoute que le processus de réunification des différentes fractions armées qui composent le Mfdc commence à porter ses fruits.
 
 


Lundi 15 Mai 2017 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter